Les ors du Jurançon.

Nous voici une nouvelle fois en Béarn fin novembre, à cette époque où les vignes de Jurançon prennent momentanément la couleur du nectar qu’elles génèrent. Aussi, c’est naturellement dans le vignoble que je vous emmène une nouvelle fois le 26 novembre 2017.

Comme il est essentiellement planté sur les versants sud des coteaux, c’est la chaîne des Pyrénées, déjà enneigée, qui nous barre l’horizon lorsque nous descendons le long d’une parcelle.

Le ciel est nuageux, mais le soleil parvient à se faufiler dans un trou.

C’est bien sur le versant sud que l’on voit le vignoble, côté soleil !

L’entretien des rangées est impeccable, sans doute hélas grâce aux effets d’une chimie redoutable.

La balade nous amène à passer près d’un enclos où paissent des ânes.

Sont-ils de race catalane ? Pas tout à fait sans doute, mais ils en ont à peu près le pelage. En tout cas le courant passe avec le catalan de la troupe !

Le soleil se couche maintenant, il est temps de rentrer au Pays Basque pour faire comme lui.