Le petit monde de Monsieur Serge.

Notre ami Serge a laissé tomber ses abeilles qu’il ne supportait pas de voir décimées par les frelons asiatiques. Mais son amour des bestioles ne l’a pas quitté pour autant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il a désormais adopté quelques poules de luxe. Regardez comme ça a l’air doux !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’une d’entre elles avait bien envie de couver. Mais sans coq, pas d’espoir de progéniture. La solution : récupérer un œuf chez le voisin, qui, lui, possède un coq, en plus des poules…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

…et voilà le résultat ! Avec la GPA, on peut avoir des surprises !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans le séjour, c’est le domaine des poissons.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Beaux et peu bruyants 🙂

Mais la préférée de tous, c’est sans conteste…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

… Minna, celle qui comprend et partage presque tout, et qui va même passer son brevet de secouriste.

La partie de pêche.

Le lendemain, 15 mars, la marée et la météo sont favorables pour une nouvelle partie de pêche, et il y a une place pour moi dans le bateau, youpi !

Nous nous éloignons de la maison bleue en longeant la péninsule de Ruffin, que l’on pourrait aussi bien appeler la colline des rince-bouteilles, au vu de la série de pins colonnaires qui se dressent le long de la crête.

Avant d’arriver au bout de la péninsule, nous dépassons un petit embarcadère privé bâti au pied de la falaise.

Entre l’extrémité de la péninsule Ruffin et l’île de Whanganui, il y a un petit passage appelé, d’après ma carte, little passage, ce qui n’est sûrement pas son nom Maori. C’est par là que nous allons passer, justement.

Et c’est un peu plus loin que nous jetons l’ancre pour tenter d’attraper quelques poissons pas trop malins, et surtout assez grands pour être admis par la réglementation.

Ça marche ! Anya et Stephen en ont même pris deux au même moment ! Beaucoup sont trop petits et doivent être rejetés, mais il en restera malgré tout suffisamment pour ravitailler toute la troupe.

Little passage again pour le retour, en repassant tout près de l’île Whanganui où l’on a aperçu des brebis en train de pacager. Une bonne formule pour s’épargner la pose de clôtures !