Dans ma véranda…

49724605266_5423bd318e_c

Bienvenue en avril, millésime 2019. Il n’est pas bien différent des autres années, et pour les orchidées et amaryllis, qui adorent leur confinement dans la véranda, c’est la pleine saison des fleurs.

49724923302_5118231d37_c

Mon nouvel hibiscus jaune, qui n’est pas encore bien grand, m’offre tout de même une fleur. Elle est merveilleuse, énorme, colorée, délicate. Après des semaines de préparation, elle s’épanouit un jour et se referme le lendemain.

49724067828_b76ee9e01d_c

Dehors, sur la terrasse, ce sont les myosotis qui jouent les vedettes. Pour obtenir la taille d’une fleur d’hibiscus, il faudrait des centaines de fleurs de myosotis !

49724923007_2420b1ea92_c

Quelquefois, ça vaut le coup de regarder de très près, non ?

49724605606_af2bbf969e_c

Quelques jours plus tard, l’épanouissement est total …

49724068318_1b76a7320c_c

Gros plan sur les étamines, la partie mâle de la fleur, toutes chargées de pollen.

49724922642_aef95d6130_z

Les phalaenopsis sont appelées orchidées papillons, moi j’y vois plutôt un oiseau. Un bel oiseau rose avec une culotte jaune, non ?