Petites fleurs, petites bêtes.

Le mois de mars se poursuit, les jours allongent de plus en plus, c’est la saison des plantations et les allers et retours entre le pays basque et l’Ariège se multiplient. Autour du 22 mars, le printemps officiel est enfin là, et voici où en était notre vallée du Couserans en ce printemps 2019.

49618949453_4d71265731_c

Le grand sapin devant chez Odette a été abattu. On en retrouve les traces.

49613933348_10f6de4cb6_c

Les violettes odorantes, « de Toulouse » dit-on, s’épanouissent et diffusent leur célèbre parfum…

49619741812_01a7906e7b_c

Les anémones hépatiques, dans la vallée d’Estours, sont soit bleues soit blanches. Je les ai surprises en train de pousser tout près les unes des autres, hum !

49613933058_0ee350dcf9_z

Notre nouveau nectarinier, planté dans le talus à l’automne dernier, a déjà des fleurs ! Et moi qui connais la suite du film, je peux même vous confier qu’il va nous donner (quelques mois plus tard) deux nectarines délicieuses, miam !

49614705917_e4c8de6389_c

Les pissenlits s’épanouissent et le petit peuple besogneux en profite.

49613932338_b43fe2d6fc_c

Un souci ! Ils ne sont pas si nombreux dans le secteur. Et jamais très facile à approcher, non plus.

49614446236_ac85f720eb_z

On a des lumières printanières, les arbres sans feuilles, l’herbe tendre, le soleil… Il n’y aurait pas déjà comme un parfum de morille ? Hôoooo, doucement, ce n’est encore que le 22 mars…

49619750247_68f51bc330_z

Les corydales, elles, sont au rendez-vous, et font partie des gourmandises qui s’offrent à ce beau papillon citron.

49110984337_104dd883b4_c

Les pinsons des arbres, absents en début d’hiver, sont bien présents maintenant. Incapables de se nourrir directement à la mangeoire, ils profitent des graines jetées au sol par les mésanges, qui pratiquent un tri très sélectif.

49649005582_f67238044d_c

Avec ses cinq pétales roses et son feu d’artifice central, cette fleur du pêcher, que je vous ai gardée pour la fin, n’est-elle pas une belle représentation de ce début de printemps ?

 

 

 

2 réflexions sur “Petites fleurs, petites bêtes.

    • Il n’y en a pas toute l’année. Dans mon collège à Saint Jean ils venaient dans la cour après la récré pour se taper les miettes de chocolatines 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s