Arditurri.

Revenons maintenant au Pays Basque. Au Pays Basque sud, comme on dit quand on est un vrai nationaliste pour qui le Pays Basque espagnol n’a pas le droit d’exister, même juste dans le langage. Ce n’est pas mon cas.
Pour rejoindre Arditurri et ses mines désormais abandonnées, il faut prendre des petites routes tortueuses dans les vallées, un peu vers l’intérieur, et on finit par arriver du côté sud des Peñas de Haya, alias les Trois Couronnes en français, et qui ont aussi un nom basque bien sûr mais que je n’ai pas retenu pour le moment.

48917161931_078d48aa15_c

L’accès se fait depuis le parking par un petit tunnel dont la voûte a été doublée, sans doute pour éviter les chutes de morceaux sur les passants, ça le fait ressembler à un chemin de Saint Jacques, avec la perspective.

48914318713_32e4399d55_z

A la sortie du tunnel, le soleil !

48917368477_e4d233cdf9_c

Une belle barrière en bois comme j’en rêve…

48930349892_50222bfd4c_z

Nous sommes là au pied des Peñas de Haya (Aiako Harria, en basque, j’ai retrouvé !), dont on ne reconnaît pas exactement la forme dans ce sens. Ce sont les roches les plus anciennes du Pays Basque.

48930163681_76864db019_c

On s’avance dans un espace qui était occupé par l’industrie minière, qui a cessé ses activités en 1984. Ici cela semble être une entrée de galerie restaurée.

48929622518_19d74a494d_z

Là on découvre un wagonnet de transport du minerai.

48929622393_4f54fe43be_c

Sur la gauche, un espace muséal consacré au site. Il y a de quoi faire, car ces mines étaient déjà exploitées par les romains, pour le plomb, l’argent, le fer, le cuivre. 44 galeries retrouvées, dont la plupart avaient été détruites par les exploitations ultérieures, plus un aqueduc souterrain de 400m de longueur, encore actif aujourd’hui !

48930164086_884ee87524_c

L’un des sentiers proposés à la visite remonte le cours du ruisseau.

48929709033_be162069b7_z

On aperçoit même des petites cascades plus loin.

48929708833_af4aea5197_c

Une retenue permet d’alimenter un canal artificiel.

48930435027_9fcdb89376_z

On passe près de l’entrée d’une galerie.

48929850013_233fcb0a5d_c

Le chemin traverse le ruisseau à gué.

48930578152_bc10f76b71_c

Il passe près d’un ancien four.

48929850558_c420ef8e90_c

L’eau est limpide…

48930392851_c901e16755_z

…et la forêt dissimule désormais sous son manteau végétal les blessures infligées par les siècles d’exploitation.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s