« Autrefois le Couserans »

En 2018, c’était la 26e édition de cette manifestation estivale à Saint-Girons, et nous n’y étions jamais allés ! C’est moche, et il était plus que temps de réparer cette longue absence et d’aller voir de quoi il retournait.
Nous voilà donc le dimanche 5 août, en fin de matinée, par un temps radieux, postés sur le parcours du grand défilé, pas très loin du pont sur le Salat.

48215699201_549501706f_z

On commence avec les tracteurs :

48215745132_e88f14da81_c

48215744727_52703e7dfd_c

48215698891_bd51228895_c

Un long défilé d’engins divers et variés, certains vraiment très anciens… et beaucoup venant de régions très éloignées du Couserans ! « Autrefois » est le terme le plus important, dans le titre !

48215744587_fddd76b5a4_c

Beaucoup de ces engins tirent des remorques, utilitaires comme cette charrette à foin…

48215699551_4e9c36e577_c

…ou festives, comme cette charrette à musique.

48215698736_ec76c2b9ae_c

Après les engins motorisés viennent les marcheurs, ici des bethmalais reconnaissables à leurs sabots pointus. Quel courage de faire le tour de la ville chaussé comme ça !

48215699361_273f87d97f_c

Ils ne sont pas les seuls musiciens, celui-ci vient de Martres-Tolosane, un voisin.

48215893921_b5d83de4ed_z

Puis c’est le tour des mules (ou des mulets). La mule simple pour commencer…

48215938172_c1393a50ae_c

Puis la paire de mules…

48215893831_80b22cc4fe_c

Et enfin la triple mule, en courant par dessus le marché !

48215698621_ac4f1bb4f5_c

Maintenant voici venir la horde sauvage des chevaux de Léo, peut-être bien ceux que nous avons pu admirer au col de Pause. Habitués à vivre libres, ils ne sont pas très disciplinés, et ont un peu tendance à partir galoper au milieu des spectateurs…

48215893716_2e9b25c2bf_c

Des chèvres maintenant, bien plus sages que les chevaux précédents.

48215793691_fbb1573034_z

Puis c’est le tour des attelages de vaches ou de bœufs. Ici avec un conducteur style Woody Allen 🙂 … et des superbes cornes !

48215938247_554b4784e7_z

La voilette, c’est pour protéger les yeux des attaques de mouches ? Ou peut-être pour ne pas avoir peur de ce qui peut se passer autour.

48215794021_e1e9eac1d5_c

Même un troupeau d’oies, au pas de l’oie évidemment.

48216086457_72e715197d_z

Et là, des chiens de chasse avec des looooongues oreilles.

48216086357_0b6e097481_c

On s’occupe de les faire boire. Attention à ne pas tremper les oreilles dans la gamelle, tout de même !

48216137801_6913b47144_c

Le défilé a fini de passer, on se dirige vers des lieux plus civilisés. Sur le Champ de Mars, les animaux ont été parqués en attendant le départ. On peut y vérifier au passage que les bovins attelés par paires nouent entre eux une vraie amitié.

48225417716_271654441b_c

Ouf ! C’était long ! Ça fait du bien de s’asseoir à l’ombre pour manger un morceau…en Couserans.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s