Que faire en février au Pays Basque ?

Hé bien, ces derniers temps, on peut se caler dans un fauteuil et lire le journal en écoutant tomber la pluie et souffler le vent. Mais quand il arrive que s’ouvre une fenêtre météo (ce n’est parfois qu’une lucarne !) on peut, tel une chenille processionnaire, mais pas forcément en procession, sortir de son cocon et aller voir ce qui se passe aux alentours.
Revenons maintenant en février 2018, pour se souvenir que l’on pouvait alors :

aller à pied jusqu’à la Chambre d’Amour un peu avant le coucher du soleil, et vérifier qu’à cette saison il ne se couche pas sur l’Océan, mais tout près du phare.

En revenant, toujours à pied, photographier pour la première fois l’église Sainte-Marie, dont j’ai le plaisir de vous apprendre qu’elle a été construite en 1932.

Retourner se promener sur le chemin de halage de la Nive,

où les rameurs de l’Aviron Bayonnais font leur entraînement,

avec éventuellement d’autres promeneurs venus du Béarn.

Ou même encore s’en aller du côté du col d’Ibardin à la rencontre des petits chevaux du paléolithique qui se promènent encore dans la montagne basque, les pottoks.

Il paraît qu’il y aurait aussi des dinosaures théropodes, mais ils sont très timides et nous n’en avions pas vu. Mais des traces de pattes ont été vues en Espagne, même pas bien loin.

Avec un peu de chance, depuis le même endroit, on peut voir la côte basque et jusqu’à celle des Landes

et même peut-être la Rhune poudrée de neige entre les gros nuages.