Les vacances de Monsieur Theo.

Trois semaines, cela laisse encore du temps pour d’autres sorties que le lac Marion !

Encore plus près, on peut descendre jusqu’aux « sables d’or ».

On aime y jouer à monter, descendre et galoper sur les kiosques. Surtout s’il y a Michou !

Le manège, c’est bien aussi ! Elle est belle, la moto…

Le soir, avec Mamie, avant d’aller au lit avec son pyjama Batman, on fait des selfies rigolos pour envoyer à Maman qui s’ennuie à Paris.

La plupart des trajets se font en voiture, ce qui peut endormir le Kid un petit peu. Mais pas question de lâcher les animaux du moment.

Aujourd’hui, nous voilà en promenade à la grande digue de Tarnos. Nous y découvrons des tags originaux !…

…ainsi qu’une sculpture représentant un « Kraken ».

« Le Kraken est une créature fantastique issue des légendes scandinaves médiévales.
Le manteau du Kraken mesure jusqu’à 25 m de longueur et ses bras jusqu’à 100 m. Son poids peut atteindre les 8000 kg. Sa durée de vie est inconnue. On le trouve en abondance dans les estuaires des grands fleuves et les rivages des grandes agglomérations. Il se cache dans les rochers et occasionnellement dans les fonds sableux. Il entreprend parfois la construction d’un refuge : à l’aide de ses bras musclés et de ses centaines de ventouses, il transporte et entasse débris et ordures pour former une sorte de tanière dans laquelle il se tapit. Le Kraken se nourrit principalement de poutrelles métalliques, de bidons plastique et de bois flottés. Cependant il mange à peu près tout ce qu’il peut attraper. Il chasse terré dans les trous et les anfractuosités. A l’aide de ses bras extensibles garnis de rangées de ventouses, il attrape et immobilise sa proie avec une vitesse stupéfiante. »

On se promène sur la digue. Regarde, Papy !

Un groooos bateau !

De l’autre côté de la digue, il y a la plage, déjà un peu abandonnée au mois de septembre.

Et un banc, installé là par des amateurs de contemplation océanique (c’est écrit dessus, mais il n’est pas interdit d’en profiter un peu).

D’ailleurs, c’est chouette, il y a plein de jolies vagues.

Encore des trajets en voiture, et la découverte des pommes à croquer.

Et encore les Sables d’or, avec une halte à une terrasse de bistrot

Encore des jeux d’escalade…

…ou de kiosque.

Mais le temps n’est plus aussi beau, une averse est en train d’approcher.

Il est temps de rentrer à la maison faire des affreux selfies avec Mamie  🙂