Coromandel.

Quitter l’île du Sud ne signifie pas un embarquement immédiat vers le vieux continent ; il nous reste encore quelques jours à consacrer à la découverte de l’île du Nord, ou au moins à l’une de ses parties. Au niveau d’Auckland, où l’imbrication est extrême entre terres et mers, nous allons passer les jours qui nous restent dans la maison familiale de la péninsule de Coromandel, quelques dizaines de km plus à l’est, mais à quelques heures de route tout de même, car il faut pour s’y rendre contourner le Firth of Thames, qui est la partie sud du golfe de Hauraki.

Premier arrêt à Thames, justement, qui en l’occurrence n’est pas une rivière mais une petite ville.

Un peu en retrait des retrouvailles familiales, je m’amuse avec le chaton de la maison…

…je visite le jardin…

… où les papillons monarques m’occupent un bon moment.

Nous reprenons ensuite  la route qui longe la côte ouest de la péninsule, en direction du Nord.

Le ciel se fait parfois menaçant, les nuages paraissant d’autant plus sombres qu’ils se partagent avec quelques trouées de soleil.

La route longe de près le rivage, permettant l’observation de nombreux oiseaux marins, comme ces huîtriers, en bande nombreuse et plus ou moins organisée.

Et nous voilà arrivés à la maison bleue !

En se retournant, voilà ce que l’on voit : la baie commence juste de l’autre côté de la route.

Molly, la chienne du maître des lieux, surveille attentivement la balle que quelqu’un finira bien par consentir à lui lancer.

Ce n’est pas du beau temps, pour ce début de séjour !

Dedans, les prisonniers de la pluie.

Dehors, des évadés qui ne s’en iront pas bien loin.

D’ailleurs les voici de nouveau aux abris à l’intérieur, avec uncle Harry.

Quant à moi, je brave les intempéries pour me rendre jusqu’aux boîtes aux lettres du quartier

et continuer un peu le long de la grève, découverte par la marée descendante.

Indifférents à la pluie, les oiseaux marins vaquent à leurs occupations,

et un rayon de soleil fugitif illumine pendant un moment une partie du paysage, un pur bonheur de photographe.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s