Halloween.

Aujourd’hui encore, les premiers congés de l’année scolaire portent le nom de vacances de Toussaint, mais la mondialisation des fêtes nous a amené la celte Halloween, nettement plus plaisante il faut bien le reconnaître que les traditionnelles visites aux cimetières accompagnées par les intempéries de saison. Nous célébrons donc cela chez nous avec une bonne soupe à la citrouille, regardez comme elle est belle :

En fait, ce n’est pas celle-ci qui a été mangée pour Halloween, elle a juste participé au décor, et grand merci à Itxaro qui m’en avait fait cadeau.
Comme le 1er novembre tombait cette année un mardi, les vacances des petits coïncidaient avec un weekend prolongé des parents, bonne opportunité pour venir au Pays Basque, au grand plaisir des grands-parents.

Et voici nos deux monstres terribles prenant un air effrayant avant de partir avec leur Maman terroriser les voisins pour leur extorquer des bonbons et des friandises. Je précise que le doudou (celui de l’école, c’était le tour de Jérémy de l’emmener avec lui) a été revêtu d’un drapeau de pirate pour compléter le tableau. Ce fut un grand succès.

Le lendemain matin, séquence artistique avant le départ en balade. Nous irons à  Ibardin, courir un peu les bois à la recherche d’hypothétiques champignons, avant d’aller déguster quelques côtelettes d’agneau côté espagnol.

Au-dessous du col, côté français, il y a plein de chemins qui sillonnent la forêt, on choisit un itinéraire pas trop escarpé, dans la plantation de pins laricio.

Gabriel ne lâche pas beaucoup Papy…

…tandis que Jérémy reste avec sa Maman.

Les feuillages filtrent les rayons du Soleil.

Bien que l’on ne soit encore que le 1er novembre, les houx sont déjà couverts de boules rouges, pas sûr qu’elles tiendront jusqu’à Noël !

Dans ce secteur, il y a toujours quelques pottoks qui se promènent en toute liberté. Celui-ci, habitué aux hordes de touristes qui viennent se ravitailler dans les ventas du col, se laisse approcher et caresser.

C’est la pleine saison des crocus d’automne, les zones herbeuses en sont constellées.

Un très grand arbre au détour du chemin.

Et…voilà LE cèpe de la journée, unique mais de belle taille !

Il est entouré de toute une famille d’amanites tue-mouches, superbes mais pas comestibles malheureusement.

Encore un pottok en vadrouille.

Derrière la colline suivante, c’est le sommet de la Rhune avec ses bâtiment et ses antennes.

Il est temps de rejoindre la venta Elzaurdia maintenant.

Nous voilà prêts à passer aux choses sérieuses.

Les petits ont trouvé plein de fleurs à cueillir pour leur Maman !

Elle en a de la chance !

Demain Jérémy ramènera le doudou-hippo à l’école, et tous les deux raconteront aux camarades tout ce qu’ils ont fait pendant les vacances.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s