La vallée d’Ustou.

Nous voici de retour en l’Ariège après cet épisode familial et auvergnat. Nous récupérons Bérenger, puis Jean-Marie, et en profitons pour faire une petite balade à quatre dans la belle vallée d’Ustou toute proche, nous sommes le 11 août maintenant.

sur la place

La commune d’Ustou a ce point commun avec la commune de l’Albère dans les Pyrénées Orientales, c’est qu’elle ne porte pas le nom d’un village, mais regroupe plusieurs villages et hameaux, dont aucun ne porte exclusivement son nom. Il ne me semble pas que ce soit un cas très courant. Nous sommes ici sur la place de Saint-Lizier d’Ustou, qui est notre point de départ.

les trois mousquetaires

Photo souvenir des trois mousquetaires au moment du départ…

les municipaux

…tandis que les « municipaux » s’activent de l’autre côté de la route.

la rue de Saint-Lizier

On commence par suivre la route dans le village.

la porte

Une vieille porte en passant.

le sentier

Après la sortie du village on traverse la rivière et on remonte la vallée rive droite en suivant maintenant un joli sentier.

la vallée

Lorsqu’on sort du couvert, la vue embrasse toute la vallée, jusqu’aux montagnes vers la frontière espagnole, un peu nuageuses à ce moment.

panneau indicateur

Nous voici à « marées du Pouech », nous dit le panneau. On se dirige vers le gîte de Bidous, que nous connaissons bien.

le long du torrent

On ne s’éloigne jamais beaucoup du torrent.

l'Alet

Il y a un peu d’eau encore, ce n’est que le début du mois d’août.

sur le pont

Séquence observation, depuis le pont de Bidous.

une maison dans la lumière

On continue sur la rive gauche maintenant, toujours vers l’amont. On passe près d’une jolie maison flanquée d’un ancien four à pain, le tout joliment rénové.

le moulin

Et on finit par arriver au vieux moulin de Stillom.

la vallée

Au fond de la vallée, les montagnes se sont dégagées des nuages maintenant.

la bête et la fleur

Nous redescendons alors de l’autre côté de l’Alet. Quelques fleurs le long du chemin, celle-ci avec une drôle de bête rouge et noire que j’ai pu identifier comme étant un « clairon des ruches », encore une de ces sales bêtes dont les larves s’en prennent à celles de nos amies les abeilles.

la grange

Une jolie grange dans un pré.

au bord de l'Alet

Et encore et toujours l’Alet et ses eaux claires de torrent de montagne.

oratoire de Portet

Comme souvent, les signes religieux ne sont pas rares dans la vallée ; ainsi cet oratoire au hameau de Portet, et cette grande croix sur laquelle est accroché un bien plus petit crucifix, ce qui donne un peu l’impression qu’on a rétréci le crucifié.

Et c’est la fin de la balade.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s