Dimanche au jardin.

Après le départ des visiteurs, il ne nous restait plus que quelques jours pour nous préparer à notre propre départ pour le Brésil ! Arrivés à Guarulhos le samedi 18 juin vers 6h du matin, nous étions suffisamment remis en état le dimanche pour aller pique-niquer et nous promener au jardin botanique de São Paulo.

entrée du jardin

Une double rangée d’immenses palmiers borde l’allée principale, du côté de l’entrée.

le ruisseau

Du côté gauche, le ruisseau, canalisé et aménagé, traverse une végétation luxuriante et variée.

grande aigrette

Une grande aigrette pose avec complaisance…

une des serres

posée sur le rebord d’un bassin, devant les serres botaniques.

le pique-nique

On s’installe un peu plus loin sur l’herbe pour pique-niquer. Ils sont mignons tous les deux…

Theo

Surtout le plus petit, bien sûr. Une année en arrière, nous étions venus attendre son arrivée…

le tatou

Tandis que nous mangeons notre casse-croûte, une drôle de bestiole se balade dans l’herbe à une vingtaine de mètres de nous, escortée de quelques photographes. Ma parole, mais c’est un tatou ! Il y avait une carapace qui traînait au grenier à la maison, mais je n’avais jamais vu l’animal en chair et en corne. Il farfouille dans la terre boueuse en enfonçant son nez presque jusqu’aux oreilles, à la recherche de bestioles comestibles, sans doute. Il faut saisir le moment pour le photographier en entier ! En tous cas, la présence humaine ne semble pas l’inquiéter, cet étrange animal.

Theo et Daddy

Une petite pause avec daddy, maintenant…

reflets

…puis on repart en continuant à remonter le cours du ruisseau, qui s’étale ici en un plan d’eau bien calme, où les palmiers se reflètent parfaitement.

fougère

On admire les jeux de lumière dans les fougères arborescentes.

la crosse

Au centre, elles forment d’abord des crosses, comme toutes les fougères.

la promenade

C’est un vrai régal pour la photographe.

le singe

Pas faciles à prendre, les singes qui se baladent en haut des arbres : ils sont en général à contre-jour, et bien dissimulés par la végétation, et il faut beaucoup de chance pour réussir un cliché à peu près correct. Ce sont des singes hurleurs bruns, (bugio ruivo en portugais), ils ont une grande barbe et la queue préhensile, et on pourrait rester des heures à les observer.

roue à aubes

Installée dans l’un des plans d’eau, une roue à aubes tourne inlassablement, mue par le filet d’eau capté qui tombe dans les godets.

père et fille

On dirait qu’il y a quelque chose à voir !

quero quero

Au bord de l’eau, voici un quero quero, ou vanneau téro.

pandanus

et un beau pandanus maintenu par ses racines aériennes.

dans la serre

Dans la serre, de drôles de fleurs tubulaires aux belles couleurs.

famille

Et voici l’une des très nombreuses femmes enceintes qui viennent ici en famille, et avec une foule d’accessoires, pour des séances de pose photo prénatale assez étonnantes pour nous.

merle à ventre roux

Quittons pour finir le jardin avec ce bel oiseau pas trop farouche, un merle à ventre roux ou sabiá-laranjeira, oiseau emblème de l’état de São Paulo depuis 1966.

Publicités

Une réflexion sur “Dimanche au jardin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s