Pasai Donibane

Le 11 mars, c’est encore l’hiver, mais on voit déjà les premiers signes du printemps. Pour se promener un peu, puisque le temps n’est pas à la pluie, et mieux découvrir des lieux que nous connaissons mal encore, allons donc du côté espagnol et rejoignons le village de Pasajes, ou Pasaia en basque, et plus précisément la partie Donibane – San Juan de cette petite ville qui encercle la grande ria naturelle qui lui sert de port.

Au mois de mars, nous sommes encore loin de la saison touristique, et nous trouvons de la place sans problème sur le parking.

drapeau basque

Nous sommes ici au cœur du Pays Basque, on le voit au premier coup d’œil.

la cheminée

Une vieille cheminée de briques a été conservée sur la place où nous sommes stationnés, vestige d’un passé industriel. Nous nous engageons dans la rue principale.

san juan bautista

Passant à côté de l’église San Juan Bautista (l’église paroissiale), on s’amuse du petit foulard rouge ajouté à la statue blanche et qui lui donne un air de festayre.

le bac

Puis nous arrivons à l’embarcadère du « bac », ce petit bateau permet de rejoindre le quartier de Pasai San Pedro de l’autre côté du chenal sans faire tout le tour du port.

maison à balcon

Nous débouchons sur une place bordée de maisons à balcons, dont la première attire particulièrement l’attention car les poutres utilisées sont taillées en conservant deux branches du même arbre, formant un Y naturel.

maisons de Pasaia

C’est la place Santiago, et la maison de gauche en pierres taillées est l’ancienne mairie.

vers le village

Nous continuons notre chemin, en se retournant on peut voir l’alignement de maisons le long de l’eau, dominé par l’ermitage Santa Ana.

au loin un bateau

Devant nous, nous pouvons maintenant voir l’ouverture du chenal naturel qui permet de communiquer avec le large, cette partie Sud du Golfe de Gascogne que l’on appelle la mer Cantabrique.

le banc ombragé

Nous passons près d’un banc ombragé, enfin c’est sûrement comme ça en été quand le platane porte ses feuilles. En attendant, la place est libre.

rochers

Au bord de l’eau, les rochers présentent le même genre de cavités naturelles que ceux qui se trouvent derrière le banc.

falaise en travaux

Puis la côte forme une crique au fond de laquelle nous découvrons un énorme engin permettant à des ouvriers d’aller travailler dans la falaise sans matériel d’escalade. Il semble qu’il y ait eu un éboulement récent, ici.

séance de lecture

Il n’est donc pas question de suivre le chemin du bas qui aurait pu nous amener près de la balise rouge d’entrée du port, s’ensuit une petite séance de lecture pour choisir le chemin à suivre.

narcisses

Il y a quelques narcisses en fleurs, je les reconnais bien avec leur grosse trompe, ce sont des autochtones.

le phare

Comme nous gravissons la route qui monte vers le sémaphore, nous découvrons de l’autre côté le phare de Seneko Zuloa, avec l’escalier qui y mène.

sortie de bateau

Chouette ! Voilà un bateau qui va sortir en mer, maintenant ! Il est guidé par deux remorqueurs, l’un devant et l’autre derrière (je cois que je devrais dire un à la proue et l’autre à la poupe, pour faire mieux) et escorté par le pilote.

le sémaphore

Nous voilà arrivés près du sémaphore, décoré par des artistes locaux.

suspendus

Tandis que nous redescendons après avoir regardé l’entrée au port d’un deuxième bateau… suisse, celui-ci !… les ouvriers, leur journée terminée, sont en train de quitter leur travail. Impressionnant !…

l'entraînement

Après la journée de travail, ou d’école pour les plus jeunes, les sportifs se rendent à l’entraînement : ici ce sont les futurs coureurs de régates de traînières, qui commenceront en juillet prochain.

ruelle envahie par la marée

Tandis que nous marchions, la mer a continué à monter, elle envahit cette rigole destinée à l’évacuation des eaux.

le gros bateau

Encore un bateau qui passe ! La marée haute est sûrement le moment favorable. Le bateau du bac paraît minuscule à côté.

marée haute

Il ne faut pas qu’il fasse trop de vagues, les balcons pourraient être envahis !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s