Bornes et lumières.

Nouvelle expédition pour aller marcher en équilibre entre la France et l’Espagne le 12 novembre, avec de nouveau un grand beau temps d’automne aux lumières dorées. Nous repartons vers Bidarray et la vallée du Baztan (je ne sais pas si je dois écrire Baztan ou Bastan, car les deux orthographes se rencontrent, donc je fais comme je veux). Mais cette fois, nous prenons la route de la rive droite, à savoir celle qui se trouve à gauche de la rivière (normal, puisque c’est en remontant son cours 🙂 )

peñas de Itsusi

On se stationne avec vue sur les peñas de Itsusi, connues pour leur beauté et leur grande colonie de vautours fauves, ces seigneurs du ciel.

le parking

Nous sommes les seuls sur le parking. Mais que vois-je sur la gauche ?

la chaise

La chaise du gardien ? Elle pourrait presque servir encore…

les châtaigniers

Les châtaigniers alentour n’ont pas encore les couleurs automnales.

à gauche

On prend le chemin de gauche.

le chemin

Il monte doucement, entre des pâturages bien clos.

une bergerie

Nous passons à côté d’une bergerie au toit de tuiles roses, lestées avec des pierres pour prévenir d’un éventuel soulèvement, le vent peut être violent lorsqu’il s’engouffre dans une vallée.

les peñas

Les peñas sont maintenant presque en face de nous.

le fond de la vallée

Nous dominons le fond de la vallée.

la borne enfermée

Et voilà que nous apercevons déjà la borne 86 là-haut dans le pré ! Bizarre, cette frontière qui traverse une clôture.

borne 86

Heureusement, il n’est pas nécessaire de franchir la clôture pour aller la voir de plus près, il y a un passage un peu plus haut. Elle est bien abîmée, cette borne, peut-être prise pour cible par quelque nationaliste basque.

le gîte

Un peu plus loin dans le même champ, il y a une bâtisse en travaux, probablement un gîte en cours d’aménagement.

vue vers l'Espagne

De l’autre côté du chemin, c’est l’Espagne.

borne 87

La borne suivante, c’est la 87, et elle est juste au bord de notre chemin, pas beaucoup plus loin.

l'autre bergerie

De l’autre côté du chemin, dans le pré clôturé, il y a une autre bergerie, elle aussi avec un toit de tuiles lestées de pierres.

la borne et la vallée

Alors que côté borne, c’est la partie espagnole de la vallée que nous voyons.

derniers rayons

Le soleil finit maintenant de disparaître derrière les montagnes.

les peñas

Nous redescendons vers la voiture.

soleil rasant

La lumière des derniers rayons du soleil illumine obliquement le pied de la montagne, dont elle fait ressortir le relief. Il est temps de rentrer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s