Dernières promenades.

Voilà qu’arrive déjà la fin septembre ou presque ; à la fin de la semaine, Theo, ses parents et ses grands-parents du bout du monde vont repartir pour Paris, puis chacun vers chez soi, tandis que nous rejoindrons encore une fois la Corse pour la dernière série de cours de Daniel à l’université de Corte. Mais profitons encore du temps qu’il nous reste, et aussi du beau temps, pour emmener le bonhomme en promenade.
Anglet Chambre d’Amour, pour commencer.

michou et theo

C’est l’une des promenades habituelles de Michou, elle va nous guider.

la main

Les détails qui font craquer les mamies.

l'espace de l'océan

On se gare près de l’Espace de l’Océan, ancien établissement de bains Art Déco, bien rénové. Puis on monte jusqu’au-dessus du VVF.

chambre d'amour

…et on redescend par l’ancienne route de la falaise, désormais interdite aux voitures.

les bassins

L’eau qui suinte des falaises est maintenant captée dans des bassins.

criste marine

Les cristes marines.

l'observateur

Le petit bonhomme observe tout.

trois générations

Le lendemain, rendez-vous à Saint-Jean-de-Luz avec Michel et Danièle ; après le repas à Socoa, on va à pied ou en landau jusqu’au vieux Fort. L’occasion de photographier tous ensemble les trois kiwis et leur dernier poussin.

Socoa

Les barques colorées (des trainières, je pense), égaient un peu les murs austères du Fort.

place Louis XIV

Puis on s’en va jusqu’à Saint Jean, de l’autre côté de la baie ; on n’évite pas la place Louis XIV.

Ciboure

Vue sur Ciboure et son clocher, de l’autre côté de la Nivelle.

rue Gambetta

La rue Gambetta et ses boutiques.

où est Theo ?

Mais où est Théo ?

les garçons

Petite réunion de garçons attendant les filles qui, comme d’habitude, doivent traîner dans les boutiques.

Dernières images de ce long séjour où nous avons bien pu profiter du petit bonhomme, ainsi que de ses nombreux visiteurs. Après ça, plus de marionnettes, de « pirouette cacahuète » et de « grand cerf » jusqu’à Noël 😦

Mais le temps passe vite…

Et un grand merci à Jacqueline et Fanny pour les photos de Saint-Jean de Luz.

Publicités

Theo et ses visiteurs.

Si vous vous trouvez un peu seul et souhaitez avoir plein de visites, il y a une bonne méthode : invitez d’abord Theo, après ça marche tout seul ! C’est fou ce qu’il peut déjà être populaire, ce petit bonhomme ! Ce mois de septembre fut même trop court pour réussir à voir tous les admirateurs, dont certains venus même de Nouvelle-Zélande !

Reprenons après ce week-end du 12 septembre bien rempli : le 16, regardez qui vient rendre visite à son grand cousin Theo :

Daniel, Theo et Apolline

C’est la petite Apolline, elle a 9 jours de moins que Theo, la petite cousine nantaise béarnaise.

en promenade

Pendant la promenade le long des plages, Theo est bien réveillé, tandis qu’Apolline dort dans le porte-bébé. Lui, il regarde les drôles de nuages dans le ciel.

plages d'Anglet

Vent d’Espagne, probablement…

dodo

Le grand air, ça fatigue, il faut récupérer.

au jardin

Michou est revenue ! Elle aussi vient voir le petit bonhomme, elle le fait rouler dans le jardin pour l’aider à s’endormir.

avec maman

Mais lui, il a envie d’être avec tout le monde, et surtout avec sa maman.

dans les bras de Michou

Mais il est aussi content quand quelqu’un le promène, il y a plein de choses à voir dans le jardin.

endormi sur mamie

Et voilà, il a fini par capituler, ils sont confortables les genoux de Mamie !

avec mamie Jacqueline

Chouette, encore une grand-mère ! Elle en a fait, des kilomètres, pour venir voir ce premier petit-fils.

repas au jardin

Et encore un grand-père aussi ! Encore des nouveaux bras pour câliner le petit bonhomme, qui adore ça.

tenue de supporter

Ooooooh ! Rappelons-nous, c’était alors le début de la Coupe du Monde de rugby. On ne savait pas encore que les All Blacks deviendraient champions, mais avec un supporter aussi mignon ça aide bien.

église d'Itxassou

On organise la visite du Pays Basque avec les invités du bout du monde, en commençant par s’arrêter à l’église d’Itxassou. Le temps est moins beau ce jour-là malheureusement.

chez Darraidou

Arrêt suivant à Espelette, et ses façades décorées avec des cordes du célèbre piment, celle de l’hôtel Euskadi est l’une des plus connues.

maman et daddy

Maman et Daddy se promènent un peu pendant que Papy reste auprès de Theo endormi.

Jacqueline et Cameron

Grandma et Grandpa aussi (bon, je ne sais pas comment Theo va les appeler, j’invente).

le vieux château

Ici c’est le très vieux château d’Espelette, ou plutôt des barons d’Ezpeleta, qui ont donné leur nom au village. Il abrite diverses administrations dont celle de la Mairie.

sous la pluie

Il pleut lorsque nous arrivons à Aïnhoa ! Dommage, car c’est l’un des plus jolis villages de la région.

église d'Ainhoa, retable

On peut tout de même visiter l’église, dédiée à Notre Dame de l’Assomption ; on la doit aux moines prémontrés qui ont fondé le village au XIIIe siècle.

le bout du village

Nous parcourons rapidement la rue principale du village avec ses belles maisons labourdines avant de rejoindre les plus jeunes restés à la voiture et de rentrer à Anglet.

Septembre à Anglet.

Après cette semaine calamiteuse en Ariège (au niveau de la météo, je veux dire), ce fut bien agréable de retrouver sur la côte basque de belles et douces journées, et le plaisir des repas au jardin, dont nous avons aussi pu faire profiter notre petit Prince.

au jardin

On le voit ici poing levé, et ne perdant pas une miette des événements alentour.

avec maman

Un peu avec maman…

avec papy

Un peu avec Papy. Il est rigolo, Papy, il me chante plein de chansons nulles qui me font hurler de rire !

avec Sandra

Chouette, mes cousins sont arrivés un peu en avance pour le week-end ! Ils me prêtent un peu leur maman à eux.

les cousins

Ils s’occupent de moi, aussi.

les trois cousins et Fanny

Une fille, et les trois petits mecs.

avec Tiphaine

Mais voici que d’autres visiteurs sont arrivés pour le week-end. Petite promenade le long des plages…

photo de famille 1

Une première photo de famille devant l’Océan…

photo de famille 2

…suivie d’une deuxième avec échange de rôles entre photographe et figurante, merci Dom !

l'heure du bain

Nous retrouvons ensuite la tribu des toulousains, à laquelle s’est joint Jean-Marie, toujours tenté par un petit bain dans l’Océan. Il a tout de suite trouvé deux autres adeptes.

François

Et voilà ce qui arrive quand on s’approche un peu trop près des vagues, elles ont un air innocent et vloutch !

récupération

Voilà Papy à la récupération, on l’a bien reconnu malgré son tchador sur la tête !

Jean-Marie et Gabriel

Je surprends un petit aparté entre Jean-Marie et Gabriel, allez savoir ce qu’ils mijotent tous les deux.

les frangins

Les garçons n’avaient pas très chaud à la sortie de l’eau, il a fallu leur improviser des sorties de bains avec les polaires de Papa et Papy.

la tablette

Le soir, Gabriel a le droit de jouer à la tablette, et ça intéresse drôlement François et Jean-Marie.

à Bayonne

C’est à Bayonne que l’on va s’aérer un peu le dimanche après-midi. Mais il faut déjà commencer à gérer les départs 😦

Fanny et Theo

Ces deux-là, ils ont toujours des choses à se dire !

Theo le bavard

Le soir venu, c’est à Papy que Theo raconte les histoires de la journée.

fatigués

Puis les voilà bien fatigués tous les deux ! On ne va pas trop traîner avant de les mettre au lit…

L’Ariège encore un peu.

Pas de chance pour nos visiteurs du Sud, cette semaine passée avec eux à Estours fut l’une des plus moches de l’été, avec des journées complètes de pluie sans pouvoir même aérer un peu le bébé. Avec le retour d’un temps sans pluie le samedi 5 septembre (et dernier jour du séjour), ne faisons pas la fine bouche, il fait assez bon pour aller faire le tour du lac de Bethmale, de l’autre côté du col de la Core.

déversoir du lac

Même sans soleil, le lac est toujours beau ; nous y étions déjà venus avec nos visiteurs de l’Est précédemment. Le déversoir de cet étrange lac qu’aucun ruisseau n’alimente coule abondamment.

Quatre promeneurs, dont un petit lutin bien sage qui doit percevoir la présence bienveillante des fées et des elfes qui habitent la forêt alentour.

Voici quatre promeneurs, dont un petit lutin bien sage qui doit percevoir la présence bienveillante des fées et des elfes qui habitent la forêt alentour.

le lac vert

C’est la fin de l’été, mais les hêtres n’ont pas encore pris leurs teintes automnales.

champignons

Une touffe de champignons colorés pousse au pied d’un hêtre, justement. Mauvais signe pour l’avenir de l’arbre.

dodo

Notre gentil lutin est au pays des rêves.

reflets sur le lac

Les montagnes environnantes se reflètent dans l’eau calme du lac.

la berge

La végétation sur la berge, je ne sais pas si on peut la qualifier d’hydrophile, mais en tous cas il ne s’agit pas de coton 🙂

amanite tue-mouches

En achevant le tour du lac, nous avons trouvé toute une famille d’amanites tue-mouches, ces jolis champignons colorés avec leurs délicats petits points blancs sur le chapeau ; on n’y touche pas, car ils sont toxiques, et hallucinogènes, hou !

la confiture

De retour à la grange, c’est de la confiture de mûres qu’il faut s’occuper ; on pèse la quantité de sucre à l’aide de notre balance électronique.

Isaac et Theo

Le lendemain, c’est déjà dimanche, et il faut s’en aller à Toulouse où Isaac doit prendre l’avion pour partir travailler à Paris. Les garçons sont déjà prêts…

la chèvre de Jean-Baptiste

Isaac arrive soudain un peu inquiet : deux randonneurs escortés d’une chèvre blanche sont arrivés et lui ont demandé si elle n’était pas à lui. L’animal les suit depuis un bon moment et ils n’ont pas l’air d’avoir envie de l’adopter. Renseignements pris, il doit s’agir d’une chèvre de Jean-Baptiste, en mal de compagnie car ce dernier est parti pour quelques jours en laissant ses bêtes. Patrick va venir la récupérer, car nous ne pouvons pas l’emmener à Toulouse !

Patrick et la chèvre

La chèvre n’a pas du tout envie de s’en aller avec Patrick, mais il ne lui laisse pas le choix.

les parents

Cette photo-là, Theo, je l’ai prise pour toi. J’espère bien qu’elle te fera longtemps rigoler, quand tu sera devenu un peu plus grand, et peut-être déjà maintenant. Ils sont pas mignons, Daddy et Maman ?

à Toulouse

Et nous revoilà maintenant à Toulouse, où Theo apprend à jouer au ballon avec Jérémy.

avec tonton

Un néo-zélandais, même tout petit, joue avec un ballon ovale !

Jérémy

Jérémy, lui, c’est n’importe quel ballon, il les aime tous.

perron d'Estours

Dernier passage par Estours avant de partir pour Anglet : bye bye l’Ariège ! A l’année prochaine, peut-être…

À la découverte de l’Ariège.

De retour à Toulouse, on prend un petit repos bien mérité…

theo dodo

…avant d’embarquer direction l’Ariège.

Après encore une nuit de repos…

 

Theo et Fanny

…voici le petit bonhomme prêt à partir pour sa première randonnée. On l’a bien couvert, car le temps n’est pas formidable, mais il ne pleut pas. Direction : comme ses cousins Gabriel puis Jérémy, on l’emmène à la découverte de la cabane de Tariole.

la cabane de Tariole

Elle est bien toujours là, plantée dans sa prairie, avec sa cheminée et son toit de tôle.

près de la cabane

Les nuages ne sont pas bien loin !

dans le transat

Theo a son transat, prêté par les cousins ; on le met dehors pour sa sieste, car la cheminée fume un peu au début.

Tariole 2015

Une fois que le feu est bien parti, on peut quand même prendre un petit pastis sur le pas de la porte !

sourire heureux

Après avoir été changé de la tête aux pieds, c’est la béatitude sur l’épaule de Daddy.

le porte bébé

Puis c’est Maman qui assure le retour vers la voiture.

2 mois

Le lendemain, le temps est encore plus moche, il pleut maintenant. Comme on est le 3 septembre, on doit fêter le deuxième mois de Môssieur Theo, on lui a donc mis deux bougies colorées, à flammes colorées, sur la crêpe de Maman, qu’il consommera en différé quelques heures plus tard.

il souffle

Il essaie de souffler .

les garçons

« Ben oui, quoi, j’ai pas réussi, ça peut arriver, non ? »

regards

« Peut-être la prochaine fois ? »

Première rencontre.

Il fallait bien que le plus petit rencontre l’aînée de la famille, son arrière-grand-mère Anita. Un événement qui eut lieu dès le lendemain de son arrivée du Brésil, et auquel des contraintes médicales m’empêchaient d’assister. Quelques images tout de même de cette journée importante grâce à Fanny, et surtout à Isaac, qu’ils en soient remerciés. N’ayant pas trouvé de volontaire pour commenter les photos, je les laisserai, pour une fois, parler d’elles-même.

Rencontre dans l’atelier de Pierre pour commencer…

Avec Pierre

DTMA

admiraton

bb s'étire

avec Anita et Maïthé

troisième génération

Puis au restaurant…

avec Maïthé

Fanny

le papillon

Et pour finir à Argelès…

avec maman

à Argelès

chatouilles

rencontre des générations

Theo

Aperçu des humeurs du bonhomme pour terminer :

humeurs