Congost de Mont Rebei (I)

Après la belle balade à Riglos, et un petit passage rapide autour du château de Loarre, en route pour le hameau perdu de La Clua, aux confins de la Catalogne et de l’Aragon, où se trouve la Casa Blasi et notre logement du soir. Nous sommes les derniers arrivés, on nous attend !
casa blasi 1
Heureusement, l’endroit est civilisé, et nos amis ont pu se désaltérer en nous attendant.
Nous prenons possession de nos appartements, au premier étage de la vieille maison, joliment restaurée.
casa blasi 2
Gérard teste les fauteuils !
Le lendemain matin, un solide petit déjeuner avant le départ :
casa blasi 3
On a même droit au « pa amb tomate », pas de doute, nous sommes bien en Catalogne !
Puis c’est le départ, première étape: on se rend jusqu’au parking terminal où un taxi doit venir nous chercher pour nous amener jusqu’à notre point de départ.
rio noguera ribagorzana
La route longe le rio Noguera Ribagorzana, en amont de la zone de notre balade. Une belle rivière, qui descend des Pyrénées dont nous apercevons au loin les plus hauts sommets. Il nous faut une bonne heure de route pour arriver à notre point de départ.
embalse de Canelles
C’est à l’auberge de Montfalco, d’où nous pouvons déjà apercevoir le lac de Canelles, un barrage construit dans les années 1960 ; la couleur de l’eau est extraordinaire !
Nous prenons alors le sentier en direction du « congost », l’entaille dans la montagne par laquelle nous devrons passer pour rejoindre les voitures.
les chardons
De beaux chardons encore bien verts poussent sur le bord du chemin, tout près du départ.
dans le bois
Puis le sentier s’engage dans un joli sous-bois clair, en descente plus ou moins rapide suivant les endroits.
le "congost" au loin
Au loin, nous apercevons déjà les falaises du « congost » vers lequel nous nous dirigeons. C’est encore loin !
lac de Canelles
Nous commençons à apercevoir la partie haute du lac, avec encore cette incroyable couleur de l’eau. Nous ne nous en éloignerons plus beaucoup désormais.
le sentier sous la falaise
Le sentier descend toujours, dominé maintenant par une haute falaise.
Nous arrivons au premier escalier !
premier escalier
Houuuuuu ! Serge est déjà là-haut ! Il va falloir le rejoindre…
depuis l'escalier
Nous grimpons le long d’une falaise complètement à pic, et c’est haut ! Gare au vertige !
le premier escalier (2)
Personne n’est resté paralysé sur place au milieu de la falaise, ouf !
embalse de canelles
D’ici, la vue sur le lac est splendide, la couleur rappelle les lacs parcourus en Patagonie, au pied des Torres del Paine.
sentier vers le défilé
Après la montée des marches, le sentier redescend de nouveau vers le lac, avec le défilé en perspective.
la passerelle
Nous apercevons maintenant la passerelle qui nous permettra de passer sur l’autre rive du lac !
deuxième escalier
Mais avant d’y arriver, il va falloir franchir une nouvelle falaise, et donc un deuxième escalier…
passage délicat
Pour les grands équipés de sacs à dos, le passage peut être un peu délicat.
depuis le haut de l'escalier
Nous arrivons en haut de l’escalier, il va maintenant falloir redescendre jusqu’à la passerelle tout en bas.
deuxième escalier (2)
Petit regard en arrière vers le deuxième escalier, pendant la descente, plutôt pénible pour mes genoux, vers la passerelle.
la passerelle
Et nous y voilà enfin !…
Mes genoux sont déjà bien en vrac, pourtant il reste encore un bon bout de chemin à parcourir, jusqu’au parking final.
Arrêtons-nous ici pour aujourd’hui, en attendant de terminer la balade très prochainement…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s