L’affabuloscope.

Nous voici maintenant arrivés à la fin du mois de juillet, ce qui correspond à la période de notre migration saisonnière d’Est en Ouest, à savoir des rivages de la Méditerranée vers les vertes vallées du Couserans où nous avons pour habitude de nous installer et de passer le mois d’août, et ceci depuis une assez jolie lurette. Mais cette année, ayant fait la folie d’acquérir (en solde) quelques guides de la région, j’avais repéré l’existence dans la coquette cité du Mas d’Azil d’une sorte de musée assez particulier dont la visite me tentait bien. Ce dimanche 27 juillet, à l’endroit où un panneau routier suggère que l’on peut, en tournant à droite, rejoindre la bourgade en question, je suggérai donc à mon chauffeur que j’avais quelque chose d’intéressant à voir là-bas et réussis à le convaincre de faire le détour. Bonne inspiration, je dois dire, et je ne résiste pas à vous montrer ici un petit échantillon de l’affabuloscope de Claudius de Cap Blanc.

Après avoir un peu cherché, les panneaux indicateurs n'étant pas toujours très visibles, nous finissons par trouver, l'affabuloscope se trouve dans une petite rue en pente, et occupe un ancien bâtiment industriel.

Après avoir un peu cherché, les panneaux indicateurs n’étant pas toujours très visibles, nous finissons par trouver, l’affabuloscope se trouve dans une petite rue en pente, et occupe un ancien bâtiment industriel.

Une adresse simple : zéro rue de l'usine.

Une adresse simple : zéro rue de l’usine.

La boîte aux lettres...

La boîte aux lettres…

Le long du bâtiment, quelques monuments réalisés par Claudius donnent un avant-goût du contenu…
temple

monument aux vivantes

extérieur

Devant l'entrée, Daniel étudie la liste des stages proposés.

Devant l’entrée, Daniel étudie la liste des stages proposés.

Il y a l'embarras du choix...

Il y a l’embarras du choix…

Une affichette parmi tant d'autres... Pour visiter l'endroit, mieux vaut ne pas tout prendre au premier degré :)

Une affichette parmi tant d’autres… Pour visiter et apprécier l’endroit, mieux vaut ne pas tout prendre au premier degré 🙂

les tarifs

A l'entrée, Claudius accepte d'être photographié à condition de ne pas poser.

A l’entrée, Claudius accepte d’être photographié à condition de ne pas poser. Son guichet d’entrée est une petite merveille.

Et voici enfin l'entrée des lieux, pour ceux qui n'auraient pas leurs lunettes à proximité, l'affichette sur le poteau de droite dit : "tirez la bobinette"

Et voici enfin l’entrée des lieux, et pour ceux qui n’auraient pas leurs lunettes à proximité, l’affichette sur le poteau de droite dit : « tirez la bobinette »

Un de mes objets préférés parmi les milliers présents ici...

Un de mes objets préférés parmi les milliers présents ici…

Je n’irai pas plus loin dans la présentation de l’affabuloscope, ces quelques images suffiront je pense à donner à quelques-uns l’envie d’aller passer un bon moment là-bas. Pour continuer la visite virtuelle, on peut se rendre sur le site www.affabuloscope.fr , et passer là aussi quelques bons moments.

Publicités

2 réflexions sur “L’affabuloscope.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s