Le 21 juillet : balade sur le fil de la frontière.

Le lendemain de la fête, comme Stéphanie et sa famille nous avaient fait le plaisir de rester un peu avec nous, il y avait du vent. Bon, le vent à Portbou, ce n’est pas exceptionnel, mais tout de même, cette fois, ce n’est qu’après leur départ qu’il a fini par se calmer ; elle est taquine, cette tramontane, elle avait bien vu qu’ils ne l’aimaient pas beaucoup…
Bref, quand il y a un peu de vent, ce n’est pas un mauvais plan que de se promener : on n’a pas la chaleur suffocante du soleil méditerranéen quand rien ne l’atténue, et si on évite les parcours trop escarpés on l’on pourrait se faire bousculer, c’est finalement plutôt agréable. Nous voilà donc partis tous les six pour le col des Belitres depuis lequel, après avoir garé les voitures, on peut en partant vers l’Ouest aller jusqu’à l’Océan en suivant le fil de la frontière, mais on n’est pas allé si loin, qu’on se rassure.

Depuis le col, on a une belle vue au Sud vers le port et vers notre maison ; au loin, le cap de Creus s'avance dans la mer.

Depuis le col, on a une belle vue au Sud vers le port et vers notre maison ; au loin, c’est le cap de Creus qui s’avance dans la mer.

Un peu au-dessus de la route, un monument attire le regard ; il a été érigé là par les franquistes après leur victoire sur les républicains, les explications sont sur un panneau tout proche...

Un peu au-dessus de la route, un monument attire le regard ; il a été érigé là par les franquistes après leur victoire sur les républicains, les explications sont sur un panneau tout proche…

Par ce col sont passés des milliers de réfugiés fuyant le franquisme (autour de 100 000).

Par ce col sont passés des milliers de réfugiés fuyant le franquisme (autour de 100 000).

Les figuiers de Barbarie sont originaires du Mexique, mais ils se sont très bien adaptés dans la région. Ils font des fleurs magnifiques, mais mieux vaut ne pas s'en approcher : regardez les petites aiguilles sur la figue en bas de la photo !

Les figuiers de Barbarie sont originaires du Mexique, mais ils se sont très bien adaptés dans la région. Ils font des fleurs magnifiques, mais mieux vaut ne pas s’en approcher : regardez les petites aiguilles sur la figue en bas de la photo !

Il ne faut pas aller bien loin pour trouver la première croix frontière de notre parcours ; elle porte le numéro 600, sur les 602 qui balisent les Pyrénées d'Ouest en Est. Nous sommes déjà allés visiter la 601 de l'autre côté de la route, mais la 602 dans sa grotte marine reste encore inaccessible pour nous cette année.

Il ne faut pas aller bien loin pour trouver la première croix frontière de notre parcours ; elle porte le numéro 600, sur les 602 qui balisent les Pyrénées d’Ouest en Est. Nous sommes déjà allés visiter la 601 de l’autre côté de la route, mais la 602 dans sa grotte marine reste encore inaccessible pour nous cette année.

Après cette première croix, on commence à attaquer la première montée (rien de très violent quand même).

Après cette première croix, on commence à attaquer la première montée ; rien de très violent, quand même.

L'air est clair, et la tramontane sculpte joliment les nuages, celui-ci semble en suspens au-dessus du rocher.

L’air est clair, et la tramontane sculpte joliment les nuages, celui-ci semble en suspens au-dessus du rocher.

La vue sur Portbou change comme on avance sur le chemin.

La vue sur Portbou change comme on avance sur le chemin.

Nous passons près d'un muret circulaire, reste d'une tour de guet ?

Nous passons près d’un muret circulaire, reste d’une tour de guet ?

La végétation est bien particulière par ici. Les glands commencent à grossir au bout des branches de chêne vert.

La végétation est bien particulière par ici. Les glands commencent à grossir au bout des branches de chêne vert.

Le chemin ne passe pas exactement sur la crête ; quand il passe sur le versant français, c'est le village de Cerbère que l'on voit en bas.

Le chemin ne passe pas exactement sur la crête ; quand il passe sur le versant français, c’est le village de Cerbère que l’on voit en bas

Beaucoup de vignes ont été replantées de ce côté, grâce à l'appellation "Banyuls".

et aussi beaucoup de vignes, elles ont été replantées de ce côté, grâce à l’appellation « Banyuls ».

Une nouvelle croix au bord du chemin, numéro 599, çà va, il ne nous en manque pas. Il semble qu'une nouvelle plaque ait été installée récemment, le rocher qui porte l'ancienne croix ayant été abîmé. De ce côté-ci des Pyrénées aussi, il semble que les indépendantistes s'adonnent à la destruction des marques de la frontière.

Une nouvelle croix au bord du chemin, numéro 599, çà va, on n’en a pas loupé. Il semble qu’une nouvelle plaque ait été installée récemment, le rocher qui porte l’ancienne croix ayant été abîmé. De ce côté-ci des Pyrénées aussi,  des indépendantistes s’adonnent à la destruction des marques de la frontière.

Nous arrivons maintenant au col de la Farella, but de notre promenade du jour. Une dernière croix frontière nous y attend.

Nous arrivons maintenant au col de la Farella, but de notre promenade du jour. Une dernière croix frontière nous y attend.

Nicolas a bien apprécié mon petit chapeau, le soleil tape fort malgré le vent qui rafraîchit.

Nicolas a bien apprécié mon petit chapeau, le soleil tape fort malgré le vent qui souffle.

A quelques mètres du col, on trouve un endroit ombragé pour pique-niquer.

A quelques mètres du col, on trouve un endroit ombragé pour pique-niquer.

Après quoi on prend le chemin du retour, on le voit bien ici, juste à côté de la crête.

Après quoi on prend le chemin du retour, on le voit bien ici, juste à côté de la crête.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s