Quatre américains à Portbou.

Mais nous voici déjà lundi, le 14 juillet d’ailleurs, jour choisi par Daniel pour aller faire des courses à Perpignan… il revient bredouille et un peu contrarié quelques heures plus tard. Le soir, nous attendons nos visiteurs d’outre-Atlantique, à savoir la petite Maty, copine de crèche de Fanny il y a un certain temps à Gabès, devenue grande, et sa famille : Olivia, la plus petite, Max le grand frère et Matthias le papa. Ils arrivent par le train, de Madrid, où Matthias devait assister à un congrès. C’est Daniel qui va les chercher à la gare tandis que Gabriel et moi les attendons à la maison.

A l’arrivée, il faut un petit moment pour s’habituer et faire connaissance. Olivia aime bien le tube à bulles.

A l’arrivée, il faut un petit moment pour s’habituer et faire connaissance. Olivia aime bien le tube à bulles.

Après l’installation, il reste encore un peu de temps pour aller découvrir la plage du village, et même si le soleil est déjà caché, l’eau est trop tentante pour les petits …

Après l’installation, il reste encore un peu de temps pour aller découvrir la plage du village, et même si le soleil est déjà caché, l’eau est trop tentante pour les petits …

A défaut de maillot, on les met en culotte pour qu’ils puissent en profiter quand même.

A défaut de maillot, on les met en culotte pour qu’ils puissent en profiter quand même.

Le lendemain matin, le soleil est au rendez-vous et les voilà tous sur la plage

Le lendemain matin, le soleil est au rendez-vous et nous voilà tous sur la plage.

…et Maty est vraiment rentrée dans l’eau malgré sa fraîcheur, bravo !

…et Maty est vraiment rentrée dans l’eau malgré sa fraîcheur, bravo !

Pour remonter à la maison, tous les enfants doivent aller dans le coffre de la Volvo, mais chuuuuut !... personne ne doit les voir…

Pour remonter à la maison, tous les enfants doivent aller dans le coffre de la Volvo, mais chuuuuut !… personne ne doit les voir…

On s’attarde parfois à boire un verre en terrasse…

On s’attarde parfois à boire un verre en terrasse…

Tout le monde se demande si Olivia ne va pas renverser son verre, c’est un peu sa spécialité !

Tout le monde se demande si Olivia ne va pas renverser son verre, c’est un peu sa spécialité !

Nous voilà déjà vendredi, les toulousains viennent d’arriver, le repas est bien animé.

Nous voilà déjà vendredi, les toulousains viennent d’arriver, le repas est bien animé.

Après ça, les enfants sont déjà prêts à grimper dans leur coffre de voyage.

Après ça, les enfants sont déjà prêts à grimper dans leur coffre de voyage.

Il a fallu un certain temps pour remplir complètement de cailloux la piscine de Jérémy.

Il a fallu un certain temps pour remplir complètement de cailloux la piscine de Jérémy.

Le soir, c’est le traditionnel repas à Garbet pour nos 39 ans de mariage (bon, 39 ans, c'est la première fois, d'accord).

Le soir, c’est le traditionnel repas à Garbet pour nos 39 ans de mariage (bon, 39 ans, c’est la première fois, d’accord).

Jérémy s’est endormi, le poing levé ! (Hasta la victoria...)

Jérémy s’est endormi, le poing levé ! (Hasta la victoria…)

Le revoilà à l’heure du petit déjeuner, après son biberon il s’en va voir papy pour tremper ses biscottes dans le Van Houten, miom !

Le revoilà à l’heure du petit déjeuner, après son biberon il s’en va voir papy pour tremper ses biscottes dans le Van Houten, miom !

Puis il s’en prend à une nouvelle victime. Jérémy a bon appétit, qu’on se le dise.

Puis il s’en prend à une nouvelle victime. Jérémy a bon appétit, qu’on se le dise.

Pendant que les grands préparent les affaires, les enfants jouent sur la terrasse : les garçons s’entendent bien

Pendant que les grands préparent les affaires, les enfants jouent sur la terrasse : les garçons s’entendent bien, ça rigole.

Et voici Olivia qui elle aussi a préparé son sac.

Et voici Olivia qui elle aussi a préparé son sac.

Une dernière photo souvenir avec Sandra avant le départ.

Une dernière photo souvenir avec Sandra avant le départ.

Et voilà que s’achève le séjour de nos « américains » ; leur étape suivante étant seulement à Banyuls, Daniel les amènera à la gare de Cerbère pour un trajet de 6 minutes de train, qui évitera tout de même à Maty les affres de la route de corniche pleine de virages. Nous avons été très heureux de ces retrouvailles, et de faire la connaissance de la petite Olivia, la mangeuse de pain. Quant à nous, il nous faut passer sans plus tarder aux préparatifs de la fête de famille du lendemain, mais ceci sera un autre article…

Publicités

3 réflexions sur “Quatre américains à Portbou.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s