Je vais vous chanter les vêpres…

Puis ce fut le retour des randonneurs. Contents de leur journée, ils étaient prêts, après un petit bain réparateur dans la piscine du mas (les hommes seulement), à s’en retourner à Montserrat où l’on pouvait espérer entendre les petits chanteurs de l’Escolania au moment des vêpres.
Nous voilà donc repartis, tous les quatre cette fois, vers le si célèbre monastère de Montserrat, moi pour la première fois, alors que les autres s’y étaient déjà rendus le matin pour y obtenir cartes et renseignements divers.

A notre arrivée, les nuages ont bien envahi le ciel, il fait gris. Les premiers bâtiments du monastère surprennent par leur hauteur.

A notre arrivée, les nuages ont bien envahi le ciel, il fait gris. Les premiers bâtiments du monastère surprennent par leur hauteur.

De l'autre côté de l'esplanade, on domine la vallée, au loin ce sont les brumes de la ville, Barcelone n'est pas bien loin.

De l’autre côté de l’esplanade, on domine la vallée, et dans le lointain ce sont les brumes de la ville, Barcelone est dans cette direction.

Il faut ensuite gravir des escaliers pour accéder, un peu plus haut, à la place Sainte Marie, devant l'entrée de la basilique.

Il faut ensuite gravir des escaliers pour accéder, un peu plus haut, à la place Sainte Marie, devant l’entrée de la basilique.

Côté montagne, on aperçoit le cloître ; le site est impressionnant avec ses falaises sculptées pas l'érosion.

Côté montagne, on aperçoit le cloître ; le site est impressionnant avec ses énormes parois rocheuses sculptées pas l’érosion.

Côté plaine, l'extrémité de la place est fermée par une série d'arcades ornées de statues, ici l'ouverture permet d'apercevoir la croix de Saint Michel sur son mirador, qui a effectivement l'air d'un excellent endroit pour un archange souhaitant prendre son envol.

Côté plaine, l’extrémité de la place est fermée par une série d’arcades ornées de statues, ici l’ouverture permet d’apercevoir la croix de Saint Michel sur son mirador, qui a effectivement l’air d’un excellent endroit pour un archange souhaitant prendre son envol.

Nous entrons dans la basilique.

Nous entrons dans la basilique.

Mais il faut d'abord traverser une sorte de grand patio, avec un superbe dallage inspiré de celui du Capitole romain.

Mais il faut d’abord traverser une sorte de grand patio, avec un superbe dallage inspiré de celui du Capitole romain.

Puis nous entrons dans la basilique proprement dite ; l'idée étant de tenter d'aller voir la statue de la vierge noire de Montserrat, nous suivons le cheminement sur la droite de la nef ; ici, tout est richement décoré.

Puis nous entrons dans la basilique proprement dite ; l’idée étant de tenter d’aller voir la statue de la Vierge Noire, nous suivons le cheminement sur la droite de la nef ; ici, tout est richement décoré.

Quelle chance ! Nous sommes pratiquement seuls à accéder à la statue, il faut dire que nous sommes près de l'heure de la fermeture des lieux. Elle est tout à fait noire, en effet, mais il semblerait qu'elle ne l'ait pas été à l'origine. D'après la légende, il y a fort longtemps, de petits pâtre furent guidés par une lumière et un chœur céleste jusqu'à une grotte où ils trouvèrent la statue de la Vierge. Ce phénomène s'étant reproduit plusieurs samedis de suite, l'évêque finit par en être averti et décida d'une procession pour déplacer la statue et lui donner une demeure plus digne. Mais lorsque la procession atteint l'emplacement du sanctuaire actuel, la statue se fit tellement pesante qu'il fut impossible de l'amener plus loin. Ainsi comprit-on que la volonté de la Vierge était de rester là, dans "sa" montagne.

Quelle chance ! Nous sommes pratiquement seuls à accéder à la statue, il faut dire que nous sommes près de l’heure de fermeture des lieux. Elle est tout à fait noire, en effet, mais il semblerait qu’elle ne l’ait pas été à l’origine. D’après la légende, il y a fort longtemps, de petits pâtres furent guidés par une lumière et un chœur céleste jusqu’à une grotte où ils trouvèrent la statue de la Vierge. Ce phénomène s’étant reproduit plusieurs samedis de suite, l’évêque finit par en être averti et décida d’une procession pour déplacer la statue et lui donner une demeure plus digne. Mais lorsque la procession atteint l’emplacement du sanctuaire actuel, la statue se fit tellement pesante qu’il fut impossible de l’amener plus loin. Ainsi comprit-on que la volonté de la Vierge était de rester là, dans « sa » montagne.

Depuis l'emplacement de la statue, on domine la nef de la basilique : elle regarde ses fidèles, qui l'aperçoivent là-haut dans sa niche.

Depuis l’emplacement de la statue, on domine la nef de la basilique : elle regarde ses fidèles, qui l’aperçoivent là-haut dans sa niche.

Puis notre trajet emprunte une travée où les fidèles peuvent déposer des bougies, pour un vœu ou un remerciement.

Puis notre trajet emprunte une travée où les fidèles peuvent déposer des bougies, pour un vœu ou un remerciement.

Nous assistons ensuite à l'office des vêpres (!) avec les chants des moines bénédictins, et ce n'est qu'à la fin que nous aurons le privilège d'entendre l'Escolania et ses petits chanteurs.

Nous assistons ensuite à l’office des vêpres (!) accompagné des chants des moines bénédictins, et ce n’est qu’à la fin que nous aurons le privilège d’entendre l’Escolania et ses petits chanteurs.

Au moment de sortir, Serge tente sa chance sur les dallages de la cour d'entrée, il pense pouvoir entrer en lévitation, mais le poids des péchés devait être bien excessif et rien n'est arrivé.

Au moment de sortir, Serge tente sa chance sur les dallages de la cour d’entrée, il pense pouvoir entrer en lévitation, mais le poids des péchés devait être bien excessif et rien n’est arrivé.

Voilà que pour notre retour vers le mas, le soleil perce sous les nuages et éclaire ici la Cadireta et la Roca Foradada.

Voilà que pour notre retour vers le mas, le soleil perce sous les nuages et éclaire ici la Cadireta et la Roca Foradada.

En s'éloignant, on profite encore pleinement de la vue sur l'ensemble de la chaîne dans la lumière rosée du soleil couchant.

En s’éloignant, on profite encore pleinement de la vue sur l’ensemble de la chaîne dans la lumière rosée du soleil couchant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s