Le joli mois de mai.

Trois jeudis fériés en un seul mois, çà en fait des grands week-ends pour les travailleurs ! Aussi, pour notre grand plaisir, les toulousains ont ressenti l’appel du not-so-far West, dès le premier jour du mois.

Il fait beau, et il y a quand même du vent : l'occasion d'aller aérer les cerfs-volants, c'est celui de Gabriel qui marche le mieux.

Il fait beau, et il y a quand même du vent : l’occasion d’aller aérer les cerfs-volants, c’est celui de Gabriel qui marche le mieux.

L'occasion aussi de ramasser quelques trésors (après en avoir enterré ou plutôt ensablé plein d'autres, plus petits) : "maman, j'ai trouvé un bâton, il est maaaaaagnifique !"

L’occasion aussi de ramasser quelques trésors (après en avoir enterré ou plutôt ensablé plein d’autres, plus petits) : « maman, j’ai trouvé un bâton, il est maaaaaagnifique ! »

Le tout petit, lui, est généralement de bonne humeur, à condition d'être nourri convenablement, car il y a des choses avec lesquelles on ne peut pas plaisanter.

Le tout petit, lui, est généralement de bonne humeur, à condition d’être nourri convenablement, car il y a des choses avec lesquelles on ne peut pas plaisanter.

C'est un garçon, il aime les voitures ! (Bah, moi aussi je jouais avec les voitures de mon frère, il y a longtemps.)

C’est un garçon, il aime les voitures ! (Bah, moi aussi je jouais avec les voitures de mon frère, il y a longtemps.)

Puis, tandis que les jeunes partent vers les Bardenas se promener un peu, nous repartons pour l’Ariège où les travaux agricoles sont nombreux à cette saison : il faut déjà préparer les récoltes de l’été !

Avec les pluies et le beau temps, les herbes commencent à pousser sérieusement.

Avec les pluies et le beau temps, les herbes commencent à pousser sérieusement.

Il reste encore quelques orchis mâles (drôle de nom...), elles commencent en même temps que poussent les morilles, mais ont nettement moins de succès.

Il reste encore quelques orchis mâles (drôle de nom…), elles commencent à fleurir en même temps que poussent les morilles, mais ont nettement moins de succès.

Myosotis et renoncules tapissent le sol, c'est vraiment le printemps.

Myosotis et renoncules tapissent le sol, c’est vraiment le printemps.

Le muguet de mai ! Même s'il ne fleurit généralement qu'après le 1er (le 8 ici), j'espère qu'il vous portera quand même bonheur !

Le muguet de mai ! Même s’il ne fleurit généralement qu’après le 1er (le 8 ici), j’espère qu’il vous portera quand même bonheur !

Grandes eaux dans notre ruisseau, la neige accumulée là-haut fond à toute allure.

Grandes eaux dans notre ruisseau, la neige accumulée sur les hauteurs fond à toute allure.

Devant la porte d'entrée, c'est la floraison des iris, comme chaque année.

Devant la porte d’entrée, c’est la floraison des iris, comme chaque année.

Celui-ci est illuminé par le dernier rayon du soir,

Celui-ci est illuminé par le dernier rayon du soir,

et celui-ci (le même, peut-être), est trempé de gouttes de pluie le lendemain.

et celui-ci (le même, peut-être), est couvert de gouttes de pluie le lendemain.

La pluie perle aussi joliment sur les feuilles de lupin...

La pluie perle aussi joliment sur les feuilles de lupin…

comme sur la rosette duveteuse de molène bouillon blanc.

comme sur la rosette duveteuse de molène bouillon blanc.

Quelques variations sur le cercle, ici.

Quelques variations sur le cercle, je ne peux pas dire de quelle fleur il s’agit.

Tiens ! Notre apiculteur est arrivé ! Il s'en va vite rendre visite à ses "filles", qui lui donnaient du souci jusqu'à présent ; les traitements insecticides réalisés sur le bétail en 2013 ont causé d'énormes dégâts dans les populations.

Tiens ! Notre apiculteur est arrivé ! Il s’en va vite rendre visite à ses « filles », qui lui donnaient du souci jusqu’à présent ; les traitements insecticides réalisés sur le bétail ariégeois en 2013 ont causé d’énormes dégâts dans les populations d’insectes.

Mais ouf ! Après un hiver bien difficile, celles-ci semblent enfin avoir repris le dessus et travaillent activement.

Mais ouf ! Après un hiver bien difficile, celles-ci semblent enfin avoir repris le dessus et travaillent désormais activement.

Retour au Pays Basque le 12, suivi d’un nouveau week-end ariégeois à partir du 16 mai !

Là, une somptueuse rose rouge s'offre à notre admiration devant la grange

Une somptueuse rose rouge s’offre à notre admiration devant la grange.

Tout près d'elle, une ancolie est encore fleurie ; originaires de la vallée, j'ai bien réussi à les acclimater autour de la maison, où elles se plaisent à pousser entre deux pierres, et tout particulièrement dans l'escalier qui monte au jardin, au grand dam de Daniel qui les pourchasse à la débroussailleuse ! Comment peut-on ne pas tomber en extase devant leur couleur et leur élégance ?

Tout près d’elle, une ancolie est encore fleurie ; originaires de la vallée, j’ai bien réussi à les acclimater autour de la maison, où elles se plaisent à pousser entre deux pierres, et tout particulièrement dans l’escalier qui monte au jardin, au grand dam de Daniel qui les pourchasse à la débroussailleuse ! Comment peut-on ne pas tomber en extase devant leur couleur et leur élégance ?

Sur la terrasse sud également, mes edelweiss commencent déjà à fleurir, alors que ceux de la terrasse nord n'ont même pas encore de boutons !  Que l'on se rassure : je ne les ai pas volés dans la montagne, juste fait germer à partir d'un kit de graines du commerce ! Sur la notice, il était écrit qu'ils ne fleuriraient que s'ils avaient suffisamment froid l'hiver, eh bien cela fonctionne très bien à Estours...

Sur la terrasse sud également, mes edelweiss commencent déjà à fleurir, alors que ceux de la terrasse nord n’ont même pas encore de boutons ! Que l’on se rassure : je ne les ai pas volés dans la montagne, juste fait germer à partir d’un kit de graines du commerce ! Sur la notice, il était écrit qu’ils ne fleuriraient que s’ils avaient suffisamment froid l’hiver, eh bien cela fonctionne très bien à Estours…

Pendant ce temps, au jardin, la ciboulette en pleine floraison attire de nombreux insectes butineurs...

Pendant ce temps, au jardin, la ciboulette en pleine floraison attire de nombreux insectes butineurs…

...tandis que dans la serre, un peu plus haut, on peut assister à une scène assez curieuse, je suppose qu'il s'agit de préliminaires amoureux. Les lézards verts se sont multipliés depuis quelques années et sont de moins en moins farouches.

…tandis que dans la serre, un peu plus haut, on peut assister à une scène assez curieuse, je suppose qu’il s’agit de préliminaires amoureux. Les lézards verts se sont multipliés depuis quelques années et sont de moins en moins farouches.

Mais ne quittons pas Estours et ses jardins sans aller admirer la splendide cathédrale à haricots (si les limaces et les campagnols consentent à en laisser pousser quelques-uns). Avec ses trois nefs parallèles, la voilà prête à être consacrée au culte du cassoulet.

Mais ne quittons pas Estours et ses jardins sans aller admirer la splendide cathédrale à haricots (si les limaces et les campagnols consentent à en laisser pousser quelques-uns). Avec ses trois nefs parallèles, la voilà prête à être consacrée au culte du cassoulet.

Et comme le dernier jeudi de mai était encore férié (jeudi de l'Ascension), terminons cette rétrospective avec le retour des deux boutchous en train de s'éclater sur le vieux canapé du salon. Vous avez vu comme les cheveux de Jérémy ont poussé en un mois ?

Et comme le dernier jeudi de mai était encore férié (jeudi de l’Ascension), terminons cette rétrospective avec le retour des deux boutchous en train de s’éclater sur le vieux canapé du salon. Vous avez vu comme les cheveux de Jérémy ont poussé en un mois ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s