Chronique martienne.

Bon, d’accord, ce n’est pas moi qui ai trouvé le titre, mais pour un blog sur les événement de mars, çà me paraissait bien, même si les chroniques de Bradbury font référence à la planète, et non au mois de l’année. Ma chronique sera donc martienne et terrienne, voilà.
unedeux

Nous sommes le 20 mars 2014 à Toulouse, et on attend le héros du jour en jouant dans le jardin.

 

Avant de jouer, on a quand même bien travaillé, et peut-être que le lecteur perspicace va deviner l'identité du héros du jour...

Avant de jouer, on a quand même bien travaillé, et peut-être que le lecteur perspicace va deviner l’identité du héros du jour…

 

Le voilà ! Entouré de toute sa famille ! On dirait bien qu'il a déjà essayé de se servir du gâteau...

Le voilà ! Entouré de toute sa famille ! On dirait bien qu’il a déjà essayé de se servir du gâteau…

Il ne marche pas encore, mais il sait déjà monter l'escalier, ce coquin.

Il ne marche pas encore, mais il sait déjà monter l’escalier, ce coquin.

Bon, le menu foie gras + gâteau, c’était un peu beaucoup pour l’estomac du héros, et la nuit fut un peu perturbée… 😦
Pour notre part, nous rejoignions dès le lendemain de la fête notre retraite ariégeoise.

Dans cet endroit reculé, les usages diffèrent un peu du reste du monde ; par exemple, ce sont les hommes qui font la vaisselle, toute femme qui tenterait de s'en occuper en serait fermement dissuadée.

Dans cet endroit reculé, les usages diffèrent un peu du reste du monde ; par exemple, ce sont les hommes qui font la vaisselle, toute femme qui tenterait de s’en occuper en serait fermement dissuadée.

Pour les garçons, l'apprentissage commence tôt.

Pour les garçons, l’apprentissage commence tôt.

Les corvées de bois, c'est aussi le travail des hommes, là aussi il faut commencer tôt.

Les corvées de bois, c’est aussi le travail des hommes, là aussi il faut commencer tôt.

Première pose avec le sequoia géant venu d'Amérique en supersonique.

Première pose avec le sequoia géant, venu d’Amérique en supersonique. La graine d’origine fut un cadeau de papa à mamy.

Là c'est l'heure du goûter, Jérémy partage la croustade avec sa maman.

Là c’est l’heure du goûter, Jérémy partage la croustade avec sa maman.

Là c'est après l'heure du goûter, Jérémy vérifie que l"assiette est bien terminée. On ne sait jamais.

Là c’est après l’heure du goûter, Jérémy vérifie que l »assiette est bien terminée. On ne sait jamais.

Et maintenant, on s'en va tous dans le bel escalier ! A la prochaine...

Et maintenant, on s’en va tous dans le bel escalier ! A la prochaine…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s