Aventures australes (5)

Chapitre 5 : du refuge Paine Grande au refuge Grey.
Le lendemain matin, après les deux tranches de pain de mie du petit déjeuner 😦  , départ pour une vraie journée de marche, 11km au programme (un peu plus ou un peu moins selon les sources), çà semble limite pour mon genou mais ça devrait le faire en principe, peu de dénivelé au programme, le chemin longe le lac Grey, que nous n’avons pas encore vu, sur la majeure partie du trajet.

Changement de décor ce matin : les Cuernos sont devenues des cornes de brume, fini le temps clair et le beau ciel bleu de la veille, bonjour la grisaille et un petit vent frisquet.

Changement de décor ce matin : les Cuernos sont devenues des cornes de brume, fini le temps clair et le beau ciel bleu de la veille, bonjour la grisaille et un petit vent frisquet.

Salut les routards !

Salut les routards !

Facile sur le panneau de repérer notre itinéraire, il longe sur sa droite le grand lago Grey, il est dessiné en rouge et il va du refuge Paine Grande en bas au refuge Grey 11 km plus haut.

Facile sur le panneau de repérer notre itinéraire, il longe sur sa droite le grand lago Grey, il est dessiné en rouge et il va du refuge Paine Grande en bas au refuge Grey 11 km plus haut.

Nous voilà à la laguna los Patos, le temps est vraiment gris et on voit à l'allure des arbres qu’il doit y avoir souvent du vent. Mais pour l'heure il ne pleut pas , et la force du vent reste très raisonnable.

Nous voilà à la laguna los Patos, le temps est vraiment gris et on voit à l’allure des arbres qu’il doit y avoir souvent du vent. Mais pour l’heure il ne pleut pas , et la force du vent reste très raisonnable.

Mais voilà que nous découvrons maintenant le lago Grey (il est vraiment gris) et nos premiers icebergs, d’une couleur tellement irréelle.

Mais voilà que nous découvrons maintenant le lago Grey (il est vraiment gris) et nos premiers icebergs, d’une couleur tellement irréelle.

Au téléobjectif… il n’y a pas de pingouins, mais ce sont de vrais icebergs.

Au téléobjectif… il n’y a pas de pingouins, mais ce sont de vrais icebergs.

Là-bas de l’autre côté du lac, on voit passer un tout petit bateau entre deux icebergs : ce sera le nôtre demain !

Là-bas de l’autre côté du lac, on voit passer un tout petit bateau entre deux icebergs : ce sera le nôtre demain !

Notre chemin traverse plusieurs fois de vrais champs de digitales, pourpres et blanches mélangées, c’est absolument somptueux. Je n’en avais jamais vu de blanches.

Notre chemin traverse plusieurs fois de vrais champs de digitales, pourpres et blanches mélangées, c’est absolument somptueux. Je n’en avais jamais vu de blanches.

De temps en temps, on trouve de ces panneaux indicateurs ; les altitudes y sont plutôt  fantaisistes, pour le reste les degrés doivent être corrects.

De temps en temps, on trouve de ces panneaux indicateurs ; les altitudes y sont plutôt fantaisistes, pour le reste les degrés doivent être corrects.

Nous parvenons à un belvédère où un rapace profite aussi de la vue : on aperçoit même les bâtiments à l’autre bout du lac.

Nous parvenons à un belvédère où un rapace profite aussi de la vue : on aperçoit les bâtiments à l’autre bout du lac.

L’oiseau a bien voulu poser pour moi.

L’oiseau a bien voulu poser pour moi.

Deux fleurs de « Topa Topa », en anglais lady’s slipper (et en espagnol on l'appelle aussi zapatitos de la Virgen), une fleur qui figure sur notre dépliant acheté à la laguna Nimez à el Calafate.

Deux fleurs de « Topa Topa », en anglais lady’s slipper (et en espagnol on l’appelle aussi zapatitos de la Virgen), une fleur qui figure sur notre dépliant acheté à la laguna Nimez à el Calafate.

Et celles-ci seraient des « azucenas », (une variété de lis), toujours d’après la même source.

Et celles-ci seraient des « azucenas », (une variété de lis), toujours d’après la même source.

La vache ! Le glacier ! Ouahouuuuu !

La vache ! A un détour du chemin, voilà soudain le glacier ! Ouahouuuuu !

On longe un petit lac.

On longe un petit lac.

Voilà le front de la langue droite du glacier, et notre bateau qui est de retour.

Voilà le front de la langue droite du glacier, au téléobjectif on distingue bien l’épaisseur et le relief de la glace, et aussi  notre bateau qui est de retour.

Le côté gauche maintenant.

Le côté gauche maintenant.

Le glacier, impressionnant, avec mon sherpa dans le vent, qui n'a pas l'air d'avoir très chaud.

Impressionnant, avec mon sherpa dans le vent, qui n’a pas l’air d’avoir très chaud.

Le chemin continue à traverser les brûlés de l’incendie de 2011, qui a dévasté tout le secteur.

Le chemin continue à traverser les brûlés de l’incendie de 2011, qui a dévasté tout le secteur.

Ces touffes de fleurs jaunes semblent profiter de l’afflux de lumière sous les arbres morts.

Ces touffes de fleurs jaunes semblent profiter de l’afflux de lumière sous les arbres morts.

Gros plan sur une digitale.

Gros plan sur une digitale.

Il y en a encore beaucoup.

Il y en a encore beaucoup.

Nous franchissons le rio Olguin qui gronde dans sa faille rocheuse.

Nous franchissons le rio Olguin qui gronde dans sa faille rocheuse.

Ma parole ! Ce sont bien des perruches ! Cachañas, c’est leur nom, elles sont aussi sur notre dépliant, mais on ne les avait pas remarquées. C'est leur bavardage qui les a trahies.

Ma parole ! Ce sont bien des perruches ! Cachañas, c’est leur nom, elles sont aussi sur notre dépliant, mais on ne les avait pas remarquées. C’est leur bavardage qui les a trahies.

Nous voilà parvenus au refuge Grey, avec une chambre pour nous tous seuls ce soir, youpi, pas de ronfleur allemand, juste l’habituel…

Nous voilà parvenus au refuge Grey, avec une chambre pour nous tous seuls ce soir, youpi, pas de ronfleur allemand, juste l’habituel…


Repas sans coriandre, chambre particulière, un niveau de confort en hausse pour cette deuxième nuit en refuge. Un petit tour jusqu’au mirador du glacier Grey tout proche avant d’aller se coucher, pour s’endormir avec de belles images dans les yeux. Bonne nuit, les petits.

Publicités

3 réflexions sur “Aventures australes (5)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s