60 ans (préliminaires)

Chaque fois que je fête mes 60 ans, il y a des gens qui viennent du monde entier pour cet événement. Enfin presque. On a vu précédemment l’arrivée des Africains, les jeudi et vendredi 12 et 13 septembre arrivèrent successivement les Suisses (et Japonaise), les Toulousains (et Portugais, dont un en provenance quasi directe de Singapour), les Britanniques de Vendée, l’ex-Tunisien-Ivoirien de Grenoble, les chtis de Provence et la Brésilienne (venue d’Allemagne), sans oublier les Estoursiens du bout du monde ayant abandonné leurs plantigrades pour venir me soutenir.

Les Suisses font la connaissance de Jérémy.

Les Suisses font la connaissance de Jérémy.

Halima et Lotfi nous ont préparé le couscous du soir.

Halima et Lotfi nous ont préparé le couscous du soir. On aperçoit aussi dans le lointain un Bayonnais, tout de même venu du Nord de l’Adour, ce n’est pas rien !

Il est appétissant !

Mmmmmmm !!! C’est appétissant !

C'est Lotfi qui fait le service. Un régal....

C’est Lotfi qui fait le service. Un régal….

Le plus petit profite un peu de son papa.

Le plus petit profite un peu de son papa.

Et le papa profite un peu de toute sa famille. On remarquera que j'ai dû photographier sous la menace...

Et le papa profite un peu de toute sa famille. On remarquera que j’ai dû photographier sous la menace…

Les derniers progrès du plus petit : le biberon TOUT SEUL.

Les derniers progrès du plus petit : le biberon TOUT SEUL.

Quand arrive le vendredi soir (vendredi 13, tout de même), plus possible d'accueillir tout ce monde à la maison, on se retrouve tous à Bi Izarrak pour le repas du soir.

Quand arrive le vendredi soir (vendredi 13, tout de même), plus possible d’accueillir tout ce monde à la maison, on se retrouve tous à Bi Izarrak pour le repas du soir.

Un petit apéritif pour commencer.

Un petit apéritif pour commencer.

Gabriel a retrouvé "Manou" d'Estours et sa taty Fanny.

Gabriel a retrouvé « Manou » d’Estours et sa taty Fanny.

.

On voit bien que Jean-Pierre est expérimenté

J'en vois deux qui sont contents de se retrouver.

J’en vois deux qui sont contents de se retrouver.

Tout le monde à table ! Pâtes tunisiennes au menu, elles sont  bien relevées, çà rappelle à certains quelques lointains souvenirs.

Tout le monde à table ! Pâtes tunisiennes au menu, elles sont bien relevées, çà rappelle à certains quelques lointains souvenirs.

Quant à l’arrivée du pâtissier nantais, elle était trop tardive pour qu’il y en ait des images, mais on ne perd rien pour attendre.

Publicités

La cabane de Tariole.

Dimanche 8 septembre, pas terrible la météo, mais une petite envie de prendre l’air quand même, surtout chez les toulousains, alors pourquoi pas un petit pique-nique à la cabane de Tariole, où on peut faire un bon feu et rester à l’abri ?

Bon, il ne pleut pas vraiment, mais le temps n'est vraiment pas terrible, pourtant la cabane est bien jolie dans les nuages qui l'environnent.

Bon, il ne pleut pas vraiment, mais le temps n’est vraiment pas terrible, pourtant la cabane est bien jolie quand même dans les nuages qui l’environnent. Un peu de fumée s’échappe par la cheminée, signe que nous sommes attendus.

Avec le temps qu'il fait, tout le monde est rentré se mettre à l'abri et profiter du bon feu préparé par Gérard et Dany.

Avec le temps qu’il fait, tout le monde est rentré se mettre à l’abri et profiter du bon feu préparé par Gérard et Dany.

Pour Jérémy et sa Mamirène, c'est une première !

Pour Jérémy et sa Mamirène, c’est une première !

Gabriel n'a pas l'air d'apprécier son repas...

Gabriel n’a pas l’air d’apprécier son repas…

Des travaux ont été réalisés depuis notre dernier passage, maintenant on peut s'attabler plus facilement ; mais on regrette la disparition du cahier où les passants laissaient leurs messages, on aurait aimé retrouver la trace du premier passage de Gabriel en 2010.

Des travaux ont été réalisés depuis notre dernier passage, maintenant on peut s’attabler plus facilement ; mais on regrette la disparition du cahier où les passants laissaient leurs messages, on aurait aimé retrouver la trace de la première visite de Gabriel en 2010.

C'est bien agréable de s'accrocher aux cheveux de Lotfi.

C’est bien agréable de s’accrocher aux cheveux de Lotfi.

Tu viens, Mamie ?

Tu viens, Mamie ?

Sans les mains !!!!!

Sans les mains !!!!!

Les grands aussi font les andouilles.

Les grands aussi font les andouilles.

En se promenant un peu autour de la cabane, on finit par trouver des gros champignons : "ma parole, c'est une coulemelle !"

En se promenant un peu autour de la cabane, on finit par trouver des gros champignons : « ma parole, c’est une coulemelle ! »

Miom !

Miom ! Une glace…

En voilà une autre bien ouverte, on voit bien son anneau sur le pied.

En voilà une autre bien ouverte, on voit bien son anneau sur le pied.

Mais oooooh ! En remontant vers les voitures, c'est bien un cèpe le long du chemin ! Ce sera pour l'omelette du soir à Toulouse.

Mais oooooh ! En remontant vers les voitures, c’est bien un cèpe le long du chemin ! Ce sera pour l’omelette du soir à Toulouse.

Et puisque nous n’avons pas pu retrouver le vieux cahier dans la cabane, un petit retour en arrière en images…. nous revoilà en août 2010…

Cette fois-là, c'était Gabriel qui se rendait pour la première fois à la cabane de Tariole, vous devinez où il est ? Et Lili, elle est là ? Bien cachée ?

Cette fois-là, c’était Gabriel qui se rendait pour la première fois à la cabane de Tariole, vous devinez où il est ? Et Lili, elle est là ? Bien cachée ?

Le voilà qui arrive à destination, il faisait bien beau ce jour-là.

Le voilà qui arrive à destination, il faisait bien beau ce jour-là.

D'ailleurs on avait pique-niqué dehors pour profiter du temps ; comme il était petit ce bonhomme !

D’ailleurs on avait pique-niqué dehors pour profiter du temps ; comme il était petit ce bonhomme !

Le retour des tunisiens.

Héé oui, voilà que moi aussi j'allais avoir 60 ans ! Et pour franchir ce cap sereinement, rien de mieux que de s'entourer de ceux qu'on aime ! Voici donc les premiers arrivés pour cette circonstance...

Héé oui, voilà que moi aussi j’allais avoir 60 ans ! Et pour franchir ce cap sereinement, rien de mieux que de s’entourer de ceux qu’on aime ! Voici donc les premiers arrivés pour cette circonstance…

Après les retrouvailles et le bon repas tunisien du lundi, on profite un peu de Toulouse (et aussi bien sûr des petits et de leurs parents) le mardi.

Après les retrouvailles et le bon repas tunisien du lundi, on profite un peu de Toulouse (et aussi bien sûr des petits et de leurs parents) le mardi.

Le lendemain, après avoir réussi à trouver en ville TOUS les bouquins demandés par Maryam pour son agrégation, nous rejoignons Estours où nous sommes aussitôt reçus à la Mairie ! On remarquera que la température extérieure semble ressentie bien différemment par la locale et par les touristes africains...

Le lendemain, après avoir réussi à trouver en ville TOUS les bouquins demandés par Maryam pour son agrégation, nous rejoignons Estours où nous sommes aussitôt reçus à la Mairie ! On remarquera que la température extérieure semble ressentie bien différemment par la locale et par les touristes africains…

Jeudi, on doit aller chercher Daniel à Saint Gaudens ; on en profite donc pour aller faire une visite touristique et culturelle à Saint Bertrand de Comminges, délaissant à regret les travaux de réparation de Camille la chenille.

Jeudi, on doit aller chercher Daniel à Saint Gaudens ; on en profite donc pour aller faire une visite touristique et culturelle à Saint Bertrand de Comminges, délaissant à regret les travaux de réparation de Camille la chenille.

Il y a là un orgue en angle splendide.

Il y a là un orgue en angle splendide. Il est supporté par des piliers en chêne.

Au fond, c'est le mausolée de Saint Bertrand avec ses peintures du XVIIème siècle, un genre de BD sur la vie du saint évêque gascon (natif de l'Isle-Jourdain !)

Au fond, c’est le mausolée de Saint Bertrand avec ses peintures du XVIIème siècle, un genre de BD sur la vie du saint évêque gascon (natif de l’Isle-Jourdain !)

Dans la cathédrale, un crocodile naturalisé !!!! Il n'y a pas de certitude sur sa provenance, choisissons la légende qui raconte qu'il aurait été zigouillé d'un coup de crosse par le saint évêque.

Dans la cathédrale, un crocodile naturalisé !!!! Il n’y a pas de certitude sur sa provenance, choisissons la légende qui raconte qu’il aurait été zigouillé d’un coup de crosse par le saint évêque.

Le porche d'entrée, roman, est bien décoré ; les scènes sculptées sur les chapiteaux des colonnes laissent rêveur.

Le porche d’entrée, roman, est bien décoré ; les scènes sculptées sur les chapiteaux des colonnes laissent rêveur.

Dans les ruelles du village rassemblé autour de sa cathédrale, de très vieilles maisons, celle-ci est de la Renaissance, et très bien rénovée.

Dans les ruelles du village rassemblé autour de sa cathédrale, de très vieilles maisons, celle-ci est de la Renaissance, et très bien rénovée.

On retrouve la forme de heurtoir qui nous avait amusée en Aragon.

On retrouve la forme de heurtoir qui nous avait amusée en Aragon.

Photo-souvenir de Saint-Bertrand.

Photo-souvenir de Saint-Bertrand.

Le soir à la grange nouveau repas tunisien, avec un dessert typiquement estoursien...

Le soir à la grange nouveau repas tunisien, avec un dessert typiquement estoursien…

...et un autre typiquement tunisien.

…et un autre typiquement tunisien.

Il y en a une qui adoooooore les cornes de gazelle de Tataouine. Quelle gourmande !

Il y en a une qui adoooooore les cornes de gazelle de Tataouine. Quelle gourmande !

Au fil du ruisseau d’Estours.

Encore une belle journée ce 20 août dernier, et comme les toulousains devaient repartir le soir vers la ville rose pour s’y préparer à leur séjour en Corse, pas de déplacement en voiture pour ce petit monde, et c’est sacs au dos que nous sommes montés le long du ruisseau pour aller pique-niquer près de l’une des passerelles.

Nous suivons le GR10 qui suit tranquillement le ruisseau sur sa rive droite (celle qui est à gauche en remontant...)

Nous suivons le GR10 qui longe tranquillement le ruisseau sur sa rive droite (celle qui est à gauche en remontant…)

Il y a toujours quelques fleurs à photographier, par là.

Il y a toujours quelques fleurs à photographier, par là.

Dans ce fond de vallée humide et rarement ensoleillé, les lichens prospèrent sur les buis, il semblerait que la pollution favorise ce phénomène, les lichens profitant du gaz carbonique de l'air.

Dans ce fond de vallée humide et rarement ensoleillé, les lichens prospèrent sur les buis, il semblerait que la pollution favorise ce phénomène, les lichens profitant du gaz carbonique de l’air.

Ooooh ! Il y a quelques petites girolles qui poussent le long du chemin !

Ooooh ! Il y a quelques petites girolles qui poussent le long du chemin !

Le chemin passe souvent tout près du ruisseau.

On passe souvent tout près du ruisseau.

Il y a une petite bête qui regarde à l'intérieur de la campanule.

Il y a une petite bête qui regarde à l’intérieur de la campanule.

Nous voilà à la passerelle. Coucou, Mamie !

Nous voilà à la passerelle. Coucou, Mamie !

On improvise une tente avec un vieux drap pour s'abriter du soleil.

On improvise une tente avec un vieux drap pour s’abriter du soleil.

Comme çà Jérémy a pu pique-niquer à l'ombre.

Comme çà Jérémy a pu pique-niquer à l’ombre.

Pendant ce temps, le feu a été lancé et maintenant les grillades sont en train de cuire : tranches de gigot et xistorra. Mmmmmm !!!

Pendant ce temps, le feu a été lancé et maintenant les grillades sont en train de cuire : tranches de gigot et xistorra. Mmmmmm !!!

On peut s'asseoir sur les rochers tout au bord du ruisseau.

On peut s’asseoir sur des rochers tout au bord du ruisseau.

Aaaaaah ! Je ferais bien une petite sieste !

Aaaaaah ! Je ferais bien une petite sieste, moi !

Au milieu de l'herbe, il y a un trou plein de papillons.

Au milieu de l’herbe, il y a un trou plein de papillons.

Les garçons...

Tous ces garçons !

L'eau est bien fraîche, mais c'est quand même super pour s'amuser à jeter des cailloux ou à faire des barrages.

L’eau est bien fraîche, mais c’est quand même super pour s’amuser à jeter des cailloux ou à faire des barrages. On n’a pas trop envie de s’en aller…

De retour à la grange, on passe un grand moment avec la gentille Manon...

De retour à la grange, on passe un grand moment avec la gentille Manon…

...pendant que les grands sont partis aux champignons. Ils n'ont pas l'air d'en avoir trouvé beaucoup, mais ils ont l'air contents quand même !

…pendant que les grands sont partis aux champignons. Ils n’ont pas l’air d’en avoir trouvé beaucoup, mais ils ont l’air contents quand même !

Un bébé-papillon pour terminer, avec ses ailes orangées.

Un bébé-papillon pour terminer, avec ses ailes orangées.