Les visiteurs de Provence (4 août etc)

Nous voilà maintenant arrivés au 4 août (hé oui, c’est déjà un peu loin…), toujours en Ariège, avec le début du petit séjour de Dom et François, mais malheureusement sans la visite un moment espérée de Gaétan et sa famille, trop loin, et on les comprend tout de même.
Retour au dimanche 4 août, par conséquent.

Dom est la première à gravir la "pierre plate" (c'est le nom de ce chemin d'accès au hameau).

Dom est la première à gravir la « pierre plate » (c’est le nom du chemin d’accès au hameau).

Les bagages pour deux ! On apprécie la coopération de Camille le chenille !

Les bagages pour deux ! On apprécie la coopération de Camille la chenille !

Beau temps le lendemain ! On ne peut pas louper çà ! Un papillon nacré prend la pose sur une fleur d'eupatoire, mais on ne va pas passer la journée à le contempler : en route pour le pique-nique au lac de Bethmale.

Beau temps le lendemain ! On ne peut pas louper çà ! Un papillon nacré prend la pose sur une fleur d’eupatoire, mais on ne va pas passer la journée à le contempler : en route pour le pique-nique au lac de Bethmale.

On commence par gravir le col de la Core, ce jour là les vaches sont tout près du col, sur le bord de la route.

On commence par gravir le col de la Core, ce jour là les vaches sont tout près du col, sur le bord de la route.

Nous voilà arrivés au lac, entouré de son écrin de verdure.

Nous voilà arrivés au lac, entouré de son écrin de verdure.

C'est un vrai miroir, encore une fois. Mais il rehausse les couleurs du paysage. Un genre de miroir magique...

C’est un vrai miroir, encore une fois. Mais il rehausse les couleurs du paysage. Un genre de miroir magique…

La légende raconte qu’il y a très longtemps vivait cachée au lac de Bethmale une méchante sorcière. Tous les jours, elle faisait des misères aux habitants du village. Un jour de colère, les bethmalais montèrent vers le col de la Core avec leurs fourches pour se débarrasser d’elle. Prise au piège, la bruche sauta dans le lac en jurant qu’elle ne disparaîtrait jamais. Depuis, sa robe bleu vert, restée au fond, donne au lac ses reflets si particuliers.

Le lac se déverse dans une plus petite retenue où on laisse grossir les truites.

Le lac se déverse dans une plus petite retenue où on laisse grossir les truites.

Le lac se fait vert pour refléter la forêt.

Il se fait vert pour refléter la forêt.

...et bleu pour refléter le ciel, une berce sur le rivage accueille les insectes de passage.

…et bleu pour refléter le ciel, tandis qu’une berce sur le rivage accueille les insectes de passage.

Lorsqu'une risée trouble le reflet, les couleurs se mélangent dans l'eau.

Lorsqu’une risée trouble le reflet, les couleurs se mélangent dans l’eau.

A travers les arbres c'est encore différent.

A travers les arbres c’est encore différent.

Pour finir le tour du lac, un couple de vieux hêtres amoureux forme un porche naturel.

Pour finir le tour du lac, un couple de vieux hêtres amoureux forme un porche naturel.

Mais... surprise sur le chemin du retour, les nuages ont gagné le col de la Core et notre cueillette de myrtilles se fait dans le flou !

Mais… surprise sur le chemin du retour, les nuages ont gagné le col de la Core et notre cueillette de myrtilles se fait dans le flou !

On a quand même pu manger sur la terrasse le soir... avec polaire de préférence !

On a quand même pu manger sur la terrasse le soir… avec polaire de préférence !

Publicités

2 réflexions sur “Les visiteurs de Provence (4 août etc)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s