La fin des vacances.

Les meilleures choses ont une fin, et le vendredi matin (le 10 mai, donc) il fallait bien rejoindre l’embarcadère pour reprendre le ferry en direction d’Angra dos Reis où nous attendait la voiture pour le retour à Sao Paulo le soir, et le vieux continent le lendemain. Dernières images d’outre-Atlantique.
Pour voir le plan d’Ilha Grande :
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/22/Ilha_Grande_topographic_map-FR.png

Dernier regard sur le front de mer d'Abraão et le système de transport de cette île sans voitures.

Dernier regard sur le front de mer d’Abraão et le système de transport de cette île sans voitures.

Un village de carte postale dans son écrin de forêt atlantique.

Un village de carte postale dans son écrin de forêt atlantique.

La technologie utilisée pour bâtir les appontements est assez élémentaire.

La technologie utilisée pour bâtir les appontements est assez élémentaire.

Sur l'un des nombreux rochers de la baie, un urubu utilise la technique des cormorans pour se réchauffer au soleil du matin.

Sur l’un des nombreux rochers de la baie, un urubu utilise la technique des cormorans pour se réchauffer au soleil du matin.

Dernier regard aussi sur les bateaux amarrés là.

Dernier regard aussi sur les bateaux amarrés là.

La forêt, l'eau turquoise et les rochers de granit.

La forêt, l’eau turquoise et les rochers de granit.

Un village de l'île, je pense qu'il s'agit de Japariz où nous avions fait escale la veille.

Un village de l’île, je pense qu’il s’agit de Japariz où nous avions fait escale la veille.

Le calme de l'Océan est remarquable dans cette zone complètement abritée par l'île.

Le calme de l’Océan est remarquable dans cette zone complètement abritée par l’île.

Nous passons près d'une île où quelque naufragé volontaire semble avoir élu domicile.

Nous passons près d’un îlot où quelque naufragé volontaire semble avoir élu domicile.

Puis en se rapprochant d'Angra nous croisons une petite famille de remorqueurs.

Puis en se rapprochant d’Angra nous croisons une petite famille de remorqueurs.

L'endroit où nous naviguons n'est pas du tout exempt de pollution, bien visible. Ici ce ne sont que des végétaux, mais c'est loin d'être comme cela partout, malheureusement.

L’endroit où nous naviguons n’est pas du tout exempt de pollution, bien visible. Ici ce ne sont que des végétaux, mais c’est loin d’être comme cela partout, malheureusement.

Nous arrivons à Angra dos Reis.

Nous arrivons à Angra dos Reis.

Un de mes moches vautours préférés surveille le débarquement.

Un de mes vautours préférés surveille le débarquement.

Un petit tour sur le port d'Angra avant de reprendre la route.

Un petit tour sur le port d’Angra avant de reprendre la route.

Dans le ciel c'est un ballet incessant d'oiseaux, beaucoup de frégates parmi eux, ici c'est un mâle avec son jabot rouge...

Dans le ciel c’est un ballet incessant d’oiseaux, beaucoup de frégates parmi eux, ici c’est un mâle avec son jabot rouge…

et ici c'est une femelle avec son plastron blanc. Puis ce sont les heures de route pour rejoindre notre nid d'aigle du 21ème étage. Samedi, çà y est le jour du départ est arrivé....

et ici c’est une femelle avec son plastron blanc. 

Puis ce sont les heures de route pour rejoindre notre nid d’aigle du 21ème étage. Samedi, çà y est, le jour du départ est arrivé….

et Fanny nous invite au restau le midi, profitant du fait que nous ne décollons qu'en fin d'après-midi ; c'est  un très bel endroit en plein Sao Paulo, très chic aussi...

Fanny nous invite au restaurant le midi, profitant du fait que nous ne décollons qu’en fin d’après-midi ; c’est un très bel endroit en plein Sao Paulo, très chic aussi…

où nous allons (enfin !) pouvoir déguster une délicieuse feijoada, ouf, il était temps !

où nous allons pouvoir déguster une délicieuse feijoada, ouf, il était temps !

Pour l'image de la fin, je choisis celle de cette merveilleuse caipirinha, qui réveille pour moi une saveur inégalable de Brésil et de vacances.

Pour l’image de la fin, je choisis celle de cette merveilleuse caipirinha, qui réveille pour moi une saveur inégalable de Brésil et de vacances.

Recette de la caipirinha : 1/2 citron vert par verre, coupé en morceaux et écrasé avec une cuillerée à soupe de sucre de canne, remuer pour faire fondre, ajouter de la glace, puis la cachaça (alcool de canne brésilien, l’équivalent de notre rhum ), bien remuer et déguster… avec modération, évidemment !

Publicités

2 réflexions sur “La fin des vacances.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s