Ilha Grande en bateau.

C’est finalement pour une sortie en bateau que nous avons opté pour ce deuxième jour, après beaucoup d’hésitations car tout paraissait bien intéressant et tentant. Notre choix s’est porté sur une sortie en goélette (mais il y a longtemps que celles-ci n’utilisent plus de voiles), avec trois arrêts prévus, deux pour baignade, plage et observation des poissons, et un pour le casse-croûte.

La journée commence bien ! D'abord, il fait super beau, et puis voilà que je réussis à capturer ce colibri qui vient butiner les fleurs d'hibiscus dans le jardin de la pousada.

La journée commence bien ! D’abord, il fait super beau, et puis voilà que je réussis à capturer ce colibri qui vient butiner les fleurs d’hibiscus dans le jardin de la pousada.

Nous nous dirigeons vers l'embarcadère. On n'est pas en retard, notre bateau n'est pas encore prêt !

Nous nous dirigeons vers l’embarcadère. On n’est pas en retard, notre bateau n’est pas encore prêt !

Voilà l'équipage qui arrive.

Voilà l’équipage qui arrive.

Quelques bateaux bien rangés un peu plus loin.

Quelques bateaux bien rangés un peu plus loin.

Sur le rivage, il y a de nouveau une aigrette qui pêche, peut-être la même qu'hier.

Sur le rivage, il y a de nouveau une aigrette qui pêche, peut-être la même qu’hier.

Nous voilà partis, la goélette longe la côte de l'île en direction de l'Ouest.

Nous voilà partis, la goélette longe la côte de l’île en direction de l’Ouest.

Arrivés au lagon bleu, on amarre le bateau et tous ceux qui le veulent peuvent aller barboter avec les poissons, qui sont légion, attirés par nos hommes d'équipage avec des croquettes pour chien ou chat.

Arrivés au lagon bleu, on amarre le bateau et tous ceux qui le veulent peuvent aller barboter avec les poissons, qui sont légion, attirés par nos hommes d’équipage avec des croquettes pour chien ou chat.

On les connaît, ceux-là !

On les connaît, ceux-là !

Le ciel n'est pas vide non plus : les frégates et les inévitables vautours planent au-dessus de nos têtes.

Le ciel n’est pas vide non plus : les frégates et les inévitables vautours planent au-dessus de nos têtes.

On s'est arrêté maintenant près d'une belle plage.

On s’est arrêté maintenant près d’une belle plage.

A bord on sèche rapidement.

A bord on sèche rapidement.

Dernier arrêt à Japariz pour le repas. Le restaurant qui travaille avec notre bateau est vraiment un attrape touristes, surprenant dans un endroit aussi inaccessible. Passons.

Dernier arrêt à Japariz pour le repas. Le restaurant qui travaille avec notre bateau est vraiment un attrape touristes, surprenant dans un endroit aussi inaccessible. Passons.

Le retour vers Abraão est identique à l'aller, mais la lumière a changé et on voit les choses différemment.

Le retour vers Abraão est identique à l’aller, mais la lumière a changé et on voit les choses différemment. Le rivage est souvent fait de ces gros rochers de granit aux formes bien arrondies.

Retour vers la pousada Manaca.

Retour vers la pousada Manaca.

La Bahianaise de Gérard nous regarde arriver, j'adore cette statue de bois qu'il pose sur son appui de fenêtre chaque matin.

La Bahianaise de Gérard nous regarde arriver, j’adore cette statue de bois qu’il pose sur son appui de fenêtre chaque matin.

La minette de la maison roupille sur l'escalier de notre chambre. Dernière caipirinha ce soir avant le retour à Sao Paulo demain, houlala, çà sent la fin des vacances tout çà.

La minette de la maison roupille sur l’escalier de notre chambre. Dernière caipirinha ce soir avant le retour à Sao Paulo demain, houlala, çà sent la fin des vacances tout çà.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s