Dernier jour au Pérou.

Après cette magnifique et trop courte journée, il ne nous restait plus qu’à regagner Aguas Calientes en bus, puis Ollantaytambo en train, où nous devions passer une deuxième nuit au Picaflor Tambo (notre logis précédent) avant de récupérer notre chauffeur de taxi préféré qui devait venir nous chercher le dimanche matin et nous ramener à l’aéroport de Cuzco après un petit détour par Chinchero et son marché.

Pour aller reprendre le train, il faut retraverser le marché artisanal, toujours aussi tentant...

Pour aller reprendre le train, il faut retraverser le marché artisanal, toujours aussi tentant…

Surprise dans le train, les employés nous ont préparé une animation costumée et musicale ; ils font même un défilé de mode locale et embauchent Fanny (au hasard...) pour présenter ce superbe poncho !

Surprise dans le train, les employés nous ont préparé une animation costumée et musicale ; ils font même un défilé de mode locale et embauchent Fanny (au hasard…) pour présenter ce superbe poncho !

Puis c'est l'arrivée à Ollantaytambo où nous retrouvons nos hôtes du Picaflor. Le lendemain matin, départ matinal avec Marcial revenu nous chercher. Sur la plaza de armas, les paysans des montagnes sont déjà arrivés, le dimanche les municipalités affrètent des camions pour les emmener faire leurs courses sur les marchés.

Puis c’est l’arrivée à Ollantaytambo où nous retrouvons nos hôtes du Picaflor. Le lendemain matin, départ matinal avec Marcial revenu nous chercher. Sur la plaza de armas, les paysans des montagnes sont déjà arrivés, le dimanche les municipalités affrètent des camions pour les emmener faire leurs courses sur les marchés.

Nous voilà arrivés à Chinchero, à 3800m d'altitude, tout de même ! Les commerçants ouvrent leurs boutiques et les fidèles montent vers l'église.

Nous voilà arrivés à Chinchero, à 3800m d’altitude, tout de même ! Les commerçants ouvrent leurs boutiques et les fidèles montent vers l’église.

Les rues sont pavées et il y a des rigoles pour canaliser l'eau. Tout ceci est un héritage des Incas, et peut-être encore plus ancien.

Les rues sont pavées et il y a des rigoles pour canaliser l’eau. Tout ceci est un héritage des Incas, et peut-être encore plus ancien.

Tout  haut c'est l'église. Ici aussi, les marchands s'installent.

Tout haut c’est l’église. Ici aussi, les marchands s’installent.

Voyons si celle-ci irait bien sur ma table...

Voyons si celle-ci irait bien sur ma table…

La tour est bâtie sur des murs Incas.

La tour est bâtie sur des murs Incas.

L'église est abondamment peinte et décorée, mais on n'a pas le droit de photographier. Juste le porche d'entrée.

L’église est abondamment peinte et décorée, mais on n’a pas le droit de photographier. Juste le porche d’entrée.

Encore quelsues pas et on est sur le site Inca ; ici il est clair que les espagnols ont construit leur église à la place du temple précédent.

Encore quelques pas et on est sur le site Inca ; ici il est clair que les espagnols ont construit leur église à la place du temple précédent.

On le vérifie en se retournant.

On le vérifie en se retournant.

En t-shirt à 3800m d'altitude, ouahou !

En t-shirt à 3800m d’altitude, ouahou !

On retrouve des terrasses agricoles Incas ici aussi.

On retrouve des terrasses agricoles Incas ici aussi.

Il y a partout de ces fleurs jaunes, je crois me souvenir qu'elles s'appellent zapatillos de Jesus (pantoufles de Jésus ?)

Il y a partout de ces fleurs jaunes, je crois me souvenir qu’elles s’appellent zapatillos de Jesus (pantoufles de Jésus ?)

Un peu plus bas on découvre un affleurement rocher avec des marches sculptées. On va voir de plus près, pendant que Fanny rejoint déjà le marché.

Un peu plus bas on découvre un affleurement rocher avec des marches sculptées. On va voir de plus près, pendant que Fanny rejoint déjà le marché.

L'entrée du rocher est une fente naturelle aménagée !

L’entrée du rocher est une fente naturelle aménagée !

Et le rocher lui-même est effectivement sculpté, il y a des marches, mais aussi ce qui nous semble être des sièges, des rigoles...

Et le rocher lui-même est effectivement sculpté, il y a des marches, mais aussi ce qui nous semble être des sièges, des rigoles…

Après cela, nous rejoignons Fanny au marché. Il y a toute une partie artisanale, mais aussi un marché d'alimentation. Ici c'est le marchand de flûtes qui fait une démonstration.

Après cela, nous rejoignons Fanny au marché. Il y a toute une partie artisanale, mais aussi un marché d’alimentation. Ici c’est le marchand de flûtes qui fait une démonstration.

Les fruits.

Les fruits.

Les légumes.

Les légumes.

Et voilà; les plus belles choses ont une fin, il est temps de rejoindre Cusco, puis Lima et sa grisaille, avant de reprendre l'avion du retour vers... Sao Paulo !!!! Et oui, pas encore finies les vacances. Bientôt la suite de nos aventures brésiliennes !

Et voilà; les plus belles choses ont une fin, il est temps de rejoindre Cusco, puis Lima et sa grisaille, avant de reprendre l’avion du retour vers… Sao Paulo !!!! Et oui, pas encore finies les vacances. Bientôt la suite de nos aventures brésiliennes !

Publicités

2 réflexions sur “Dernier jour au Pérou.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s