Lizuniaga et Lizarrieta.

En vivant au Pays Basque, on finit par s’habituer à ces noms à consonnances si particulières, ici ce sont les noms des deux premiers cols frontières après le Rhune en se dirigeant d’Ouest en Est.
Première balade à partir du col de Lizuniaga, pour aller visiter la borne frontière 31 au-dessus de la venta noire abandonnée déjà rencontrée précédemment.

Ce 2 mars est ensoleillé mais encore brumeux, les chachis en pleine floraison.

Ce 2 mars est ensoleillé mais encore brumeux, les chachis en pleine floraison.

Nous repassons près du poirier de Vera encore en sommeil.

Nous repassons près du poirier de Vera encore en sommeil.

Les pottoks sont aujourd'hui près de la venta noire abandonnée, où on leur a déposé le ravitaillement.

Les pottoks sont aujourd’hui près de la venta noire abandonnée, où on leur a déposé le ravitaillement.

Nous voilà à la borne 31 ! Elle est un peu à l'écart du chemin, et l'ancienne borne est couchée à côté.

Nous voilà à la borne 31 ! Elle est un peu à l’écart du chemin, et l’ancienne borne est couchée à côté.

Sur le chemin du retour, il y a un arbre avec un bel oeil ! Mais ce n'est pas moi qu'il regarde...

Sur le chemin du retour, il y a un arbre avec un bel oeil ! Mais ce n’est pas moi qu’il regarde…

J'ai réussi à surprendre les brebis, mais j'ai vite été repérée.

J’ai réussi à surprendre les brebis, mais j’ai vite été repérée.

Les chatons des saules sont déjà bien fleuris.

Les chatons des saules sont déjà bien fleuris.

Sur le chemin du retour, un troupeau entoure son berger, nous le suivons un moment avant qu'il ne quitte la route.

Sur le chemin du retour, un troupeau entoure son berger, nous le suivons un moment avant qu’il ne quitte la route.

Le lendemain, autre col et autre balade : Lizarrieta et quelques bornes, ainsi que l’Ibanteli, petit sommet côté français, avec une bien belle vue.

Sur le parking, la borne 44 et aussi pas mal d'autres marques frontalières. Nous montons vers le Nord-Ouest pour rencontrer les autres bornes du secteur.

Sur le parking, la borne 44 et aussi pas mal d’autres marques frontalières. Nous montons vers le Nord-Ouest pour rencontrer les autres bornes du secteur.

Un beau bouquet de hêtres.

Un beau bouquet de hêtres.

L'un des hêtres de près.

L’un des hêtres de près.

En montant en direction de l'Ibanteli, la borne 40 et une ancienne croix frontière à côté.

En montant en direction de l’Ibanteli, la borne 40 et une ancienne croix frontière à côté.

Non loin de là, une ancienne borne et le paysage environnant.

Non loin de là, une ancienne borne et le paysage environnant.

Nous voilà au sommet de l'Ibanteli, ici le cairn sommital.

Nous voilà au sommet de l’Ibanteli, ici le cairn sommital.

En redescendant, on aperçoit déjà la borne 39 au col.

En redescendant, on aperçoit déjà la borne 39 au col.

Ici une borne qui semble marquer la séparation entre Etchalar et Vera (les deux villages espagnols).

Ici une borne qui semble marquer la séparation entre Etchalar et Vera (les deux villages espagnols).

Un chêne solitaire, sur le chemin du retour.

Un chêne solitaire, sur le chemin du retour.

De retour au col, on s'aperçoit que le GR11, équivalent espagnol de notre GR10, passe ici. Il faudra regarder le tracé plus attentivement.

De retour au col, on s’aperçoit que le GR11, équivalent espagnol de notre GR10, passe ici. Il faudra regarder le tracé plus attentivement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s