An Englishman in Anglet (1)

Événement longtemps attendu le lendemain à Anglet, l’arrivée pour quelques jours de Tine et son Englishman préféré, bravant avec leur Modus 85 des conditions météo guère favorables pour une petite visite au Pays Basque. Çà s’arrose !
Champagne
Le lendemain mardi, option littoral et nous voilà partis tous les quatre en direction de l’Espagne après nous être équipés pour affronter les intempéries.
chaussettes de Tine
Après un essai manqué à Socoa (à l’extrémité de la baie de Saint-Jean-de-Luz ) nous déjeunons rapidement à Hendaye-plage et partons voir si par hasard la navette pour Fontarrabie ne serait pas en service.

Bonne idée ! La navette est là !

Bonne idée ! La navette est là !

La traversée commence par le port de plaisance d'Hendaye, avec sa digue plantée de palmiers et le Jaizkibel enneigé dans le lointain.

La traversée commence par le port de plaisance d’Hendaye, avec sa digue plantée de palmiers et le Jaizkibel enneigé dans le lointain.

On passe près de la balise verte.

On passe près de la balise verte.

...et on approche rapidement le village de Fontarrabie, dominé par le château qui héberge désormais le Parador, et la tour de l'Église.

…et on approche rapidement le village de Fontarrabie, dominé par le château qui héberge désormais le Parador, et la tour de l’Église.

Nous voilà en Espagne ! C'est marée haute et les tournepierres arpentent le parapet sans grande crainte des passants, en attendant de pouvoir profiter des zones qui se découvrent à marée basse.

Nous voilà en Espagne ! C’est marée haute et les tournepierres arpentent le parapet sans grande crainte des passants, en attendant de pouvoir profiter des zones qui se découvrent à marée basse.

Le long de la promenade, deux pins mélangent leurs ramures et on aperçoit sur l'autre rive les falaises d'Hendaye et les rochers jumeaux.

Le long de la promenade, deux pins mélangent leurs ramures et on aperçoit sur l’autre rive les falaises d’Hendaye et les rochers jumeaux.

En se promenant dans la partie basse du village, célèbre pour ses apéros-tapas (mais ce n'est pas le bon moment), on découvre qu'il y a un supporter du Barça ! Il a quand même le drapeau basque à côté.

En se promenant dans la partie basse du village, célèbre pour ses apéros-tapas (mais ce n’est pas le bon moment), on découvre qu’il y a un supporter du Barça ! Il a quand même le drapeau basque à côté.

La place si animée à d'autres heures est déserte à ce moment.

La place parfois si animée est déserte à ce moment.

Nos pas nous mènent ensuite dans le vieux village jusqu'à la place d'armes devant le château de Charles Quint.

Nos pas nous mènent ensuite dans le vieux village jusqu’à la place d’armes devant le château de Charles Quint.

On peut profiter du bar du Parador installé là, ici la hauteur des plafonds est utilisée pour exposer quelques étendards.

On peut profiter du bar du Parador installé là, ici la hauteur des plafonds est utilisée pour exposer quelques étendards.

A la sortie de la vieille ville, nos trois touristes se font un ami peu bavard, armé d'une belle scie.

A la sortie de la vieille ville, nos trois touristes se font un ami peu bavard, armé d’une belle scie et couvert d’un superbe bonnet.

Pendant que nous rejoignons l'embarcadère, un avion décolle de l'aéroport de San Sebastian tout proche (sa piste longe la Bidasoa juste à la sortie de Fontarrabie) et passe devant nous...

Pendant que nous rejoignons l’embarcadère, un avion décolle de l’aéroport de San Sebastian tout proche (sa piste longe la Bidasoa juste à la sortie de Fontarrabie) et passe devant nous…

...imité par les mouettes, nombreuses aujourd'hui.

…imité par les mouettes, nombreuses aujourd’hui.

Une deuxième traversée nous ramène à Hendaye, toujours sous le même ciel gris et la Rhune enneigée.

Une deuxième traversée nous ramène à Hendaye, toujours sous le même ciel gris et la Rhune enneigée.

A lire aussi pour l’autre vision des choses, avec quelques longueurs d’avance et dans la langue de Shakespeare :
http://anenglishmaninlatranche.blogspot.fr/

Publicités

Une réflexion sur “An Englishman in Anglet (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s