J’ai fait un rêve…

Reve

çà vient de sortir, et c’est une cocréation d’Emilie Coppermann, David Appel, Uwe Schaar et … notre Fanny !

Du rêve d’enfant à la réalité de la vie, le chemin a été long, semé d’espoirs et de déceptions. Aujourd’hui, ce rêve devient réalité, et on est sûr que ce n’est que le début d’une longue série de succès. Bravo Fanny !

Biarritz s’habille de lumière

Cette manifestation de la ville de Biarritz à la période des fêtes devient chaque année de plus en plus aboutie, cette année la douceur des soirées permettait de profiter du spectacle encore plus agréablement que précédemment.

Commençons par le jardin public, orné de tulipes de lumière.

Commençons par le jardin public, orné de tulipes de lumière.

De l'autre côté de la rue, c'est la gare du Midi

De l’autre côté de la rue, c’est la gare du Midi

La projection est animée et agrémentée de faisceaux laser dans le ciel.

La projection est animée et agrémentée de faisceaux laser dans le ciel.

On peut ensuite descendre l'avenue Foch...

On peut ensuite descendre l’avenue Foch…

...et arriver place Clémenceau avec ses palmiers

…et arriver place Clémenceau avec ses palmiers

Son et lumière à l'office du tourisme,

Son et lumière à l’office du tourisme,

tunnel aux lumières changeantes devant la mairie

tunnel aux lumières changeantes devant la mairie

il y a même un banc pour se reposer !

il y a même un banc pour se reposer !

En contrebas, sur l'esplanade du Casino, des bouquets aux couleurs changeantes

En contrebas, sur l’esplanade du Casino, des bouquets aux couleurs changeantes

casino municipal

et un deuxième spectacle sonore au casino Bellevue,

et un deuxième spectacle sonore au casino Bellevue.

le dernier, à Sainte Eugénie, qui prend merveilleusement bien la lumière,

Et pour finir, voici Sainte Eugénie, qui prend merveilleusement bien la lumière,

sur le thème du Nouveau Monde, avec pas mal d'images nous rappelant notre périple mexicain.

avec un spectacle sur le thème du Nouveau Monde, et pas mal d’images nous rappelant notre périple mexicain.

Rendez-vous dans un an pour de nouveaux spectacles pleins de poésie et d’imagination.

Fin décembre à Anglet

Après ce superbe week-end ariégeois, retour vers l’Océan avec plein de passagers supplémentaires, et l’aide précieuse de José et Domy qui ont réussi à caser Fanny et ses énormes valises dans leur petite voiture.
Activités variées pendant ces quelques jours, dont pas mal de courses et de cuisine peu photogéniques, et aussi…

...l'Océan a pris son air méchant, on en profite pour aller poser devant la villa Belza...

…l’Océan a pris son air méchant, on en profite pour aller poser devant la villa Belza…

...et devant le rocher de la Vierge.

…et devant le rocher de la Vierge.

Il faut aussi aller voir Saint Jean-de-Luz

Il faut aussi aller voir Saint Jean-de-Luz

la digue de St Jean

On n'évite pas les courses à Ibardin.

et on n’évite pas les courses à Ibardin,

et à la maison, avec taty Fanny, on s'éclate à regarder Pluto ou Tic et Tac.

tandis qu’à la maison, avec taty Fanny, on s’éclate à regarder Pluto ou Tic et Tac.

Voilà que le temps s'est radouci au point que l'on peut mettre la table dehors

Voilà que le temps s’est radouci au point que l’on peut mettre la table dehors

et déjeuner en compagnie du chat des voisins, qui tentent mille ruses pour le faire revenir.

et déjeuner en compagnie du chat des voisins, qui tentent mille ruses pour le faire revenir.

Le soir çà bosse sur le GPS, il y a du boulot avec çà !

Le soir çà bosse sur le GPS, il y a du boulot avec çà !

En allant jusqu'à Capbreton chercher du poisson, on tombe sur un étonnant coucher de soleil

En allant jusqu’à Capbreton chercher du poisson, on tombe sur un étonnant coucher de soleil

qui transforme l'Océan en or liquide.

qui transforme l’Océan en or liquide.

Avec Lotfi, c'est pareil depuis 33 ans !

Avec Lotfi, c’est pareil depuis 33 ans !

Pas question de repartir sans avoir vu Bayonne.

Pas question de repartir sans avoir vu Bayonne.

tandis qu'à la maison ce sont un peu toujours les mêmes qui s'amusent

tandis qu’à la maison ce sont un peu toujours les mêmes qui s’amusent, c’est qu’il va haut le ballon !

mais catastrophe, le lave vaisselle choisit bien son moment pour tomber en panne !

mais catastrophe, le lave vaisselle choisit bien son moment pour tomber en panne !

Après tous ces efforts inutiles, on va quand même aller voir les lumières à Biarritz.

Après tous ces efforts inutiles, on va quand même aller voir les lumières à Biarritz.

Mince ! La Père Noël est passé pendant la promenade.

Mince ! Le Père Noël est passé pendant la promenade.

Il a apporté plein de jouets, et un beau tambour comme dans la chanson.

Il a apporté plein de jouets, et un beau tambour comme dans la chanson.

C'est le 25 ! Il faut bien partir chez Mamirène et Vovo à Montreuil, j'ai rempli de jouets mon sac à dos

C’est le 25 ! Il faut bien partir chez Mamirène et Vovo à Montreuil, j’ai rempli de jouets mon petit sac à dos, il est bien lourd et me tire en arrière.

Promenade de l'après midi sur la corniche basque.

Promenade de l’après midi sur la corniche basque après le repas de Noël pour les autres.

Le 26 sera consacré aux préparatifs de retour, car l’avion pour Tunis partait le matin de Toulouse et il fallait y être la veille au soir. Une voiture de filles et une voiture de garçons. Mais…. on n’a pas encore vu Biarritz en lumière ?
Un peu de patience, çà ne va plus tarder maintenant.

16 décembre

Belle surprise au réveil !

Voilà le spectacle en ouvrant les volets ! Alors que météo France n'avait cessé de nous prédire un temps pourri !

Voilà le spectacle en ouvrant les volets ! Alors que météo France n’avait cessé de nous prédire un temps pourri ! Voilà une septième décennie qui commence sous de bons augures !

On débarrasse les chambres après le petit déjeuner....

On débarrasse les chambres après le petit déjeuner….

Le gîte, c'est l'ancienne école du village !

Le gîte, c’est l’ancienne école du village !

à côté passent la route et la rivière

à côté passent la route et la rivière

et de l'autre côté de la rivière, le reste du hameau et le camion du gîte.

et de l’autre côté de la rivière, le reste du hameau et le camion du gîte.

panneau d'accueil

Halima dit qu'elle a l'impression d'être dans un rêve. Ici, çà ne ressemble pas beaucoup à Gabès !

Halima dit qu’elle a l’impression d’être dans un rêve. Ici, çà ne ressemble pas beaucoup à Gabès !

Un groupe s'éloigne pour une promenade au soleil tandis que nous prenons la voiture pour rejoindre Estours.

Un groupe s’éloigne pour une promenade au soleil tandis que nous prenons la voiture pour rejoindre Estours.

Ils vont bien s'amuser avec cette belle rivière et tous ces cailloux à y jeter.

Ils vont bien s’amuser avec cette belle rivière et tous ces cailloux à y jeter.

Il est pas beau, l'enfant des montagnes ?

Il est pas beau, l’enfant des montagnes ?

15 décembre

C’est le grand jour !
Pour commencer, on se réjouit du beau temps qui honore notre rendez-vous, et départ pour le plateau d’Ajéou.

Au bas de la piste, départ de l'équipe numéro 2 (les éclaireurs étant partis en avant pour lancer le feu).

Au bas de la piste, départ de l’équipe numéro 2 (les éclaireurs étant partis en avant pour lancer le feu).

Les gabésiens chaussent les premières raquettes de leur vie.

Les gabésiens chaussent les premières raquettes de leur vie.

Le vestiaire improvisé.

Sur le lieu du pique-nique, le vestiaire improvisé.

Les grillades d'agneau mariné aux épices.

Les grillades d’agneau mariné aux épices.

C'est marrant de jeter la neige dans le cou de Lotfi.

C’est marrant de jeter la neige dans le cou de Lotfi.

On a fait des bonshommes de neige à lunettes.

On a fait des bonshommes de neige à lunettes.

Sandra et le bébé discutent avec Danette.

Sandra et le bébé discutent avec Danette.

Certains sont en t shirt...

Certains sont en t shirt…

...et j'en vois qui rigolent !

…et j’en vois qui rigolent !

Tout le monde est sur la photo,...

Tout le monde est sur la photo,…

...et voilà la ruse !

…et voilà la ruse !

JM sur la luge

la course

on se roule

Mais qu'est-ce qu'ils ont, tous ? Quelle bande de gamins !

Mais qu’est-ce qu’ils ont, tous ? Quelle bande de gamins !

Ensuite c’est le retour à la grange pour la séance de « poum ! »

en même temps que l'apéro, nous avons eu droit au discours...

mais en même temps que l’apéro, nous avons eu droit au discours…

suivi de la remise des cadeaux.

suivi de la remise des cadeaux. (Ici, les sabots en plastoc de ses rêves).

Après ces préliminaires, départ pour la vallée d’Ustou et le gîte de Bidous, où Pauline et Jean-Charles nous attendaient impatiemment, car c’est bien connu le dauphinois (en gratin) n’attend pas sans dommages et nous avions quelques problèmes de timing.

Petite démonstration de danse orientale

Petite démonstration de danse orientale

la table 1

La salle est grande, tout le monde a sa place.

La salle est grande, tout le monde a sa place.

Et voilà la pièce montée de Jean-Marie ! Toujours aussi bonne malgré les années qui passent et le diabète qui s'annonce.

Et voilà la pièce montée de Jean-Marie ! Toujours aussi bonne malgré les années qui passent et le diabète qui s’annonce.

Et pour terminer la soirée, sur le célèbre boléro de Ravel, le spectacle de Jean-Marie, de plus en plus évolué et accessoirisé.

Et pour terminer la soirée, sur le célèbre boléro de Ravel, le spectacle de Jean-Marie, de plus en plus évolué et accessoirisé.

Après cette journée bien remplie, il ne nous restait plus qu’à rejoindre nos chambres à l’étage au-dessus pour y trouver un repos bien mérité.
Pour en savoir plus sur le gîte de Bidous :http://lescolan.com/

Estours, 14 décembre.

Le 14 décembre, comme chaque année, commençait la conjonction de deux événements qui se sont initialement produits à 25 ans moins un jour d’intervalle, à savoir les anniversaires du père et du fils aîné. Aussi se devait-on de prévoir quelques festivités puisque le second atteignait les 35, tandis que le lendemain le premier se hissait enfin à l’âge tant attendu de la retraite carte vermeille.

Le 14 au soir, premier repas prévu à la grange, avec les toulousains, 3 copains à eux et Jean-Marie.

Arrivée des toulousains, les copains ne vont pas tarder paraît-il.

Arrivée des toulousains, les copains ne vont pas tarder paraît-il.

Halima

Lotfi

OOooohhh, surprise, les copains sont en réalité Fanny venue du Brésil, et Lotfi et Halima venus de Tunisie pour participer à l'événement !!!!

OOooohhh, surprise, les copains sont en réalité Fanny venue du Brésil, et Lotfi et Halima venus de Tunisie pour participer à l’événement !!!!

La blogueuse à l'apéro.

La blogueuse à l’apéro.

Des bricks en entrée ! On profite déjà de la main d’œuvre immigrée...

Des bricks en entrée ! On profite déjà de la main d’œuvre immigrée…

repas1

Beau succès pour l'axoa basque...

Beau succès pour l’axoa basque…

...et belle collaboration pour souffler les 35 bougies.

…et belle collaboration pour souffler les 35 bougies.


A Fanny, Sandra, Jérôme, Halima et Lotfi, un immense merci pour la belle surprise et la grande émotion des retrouvailles de ce jour dont nous garderons longtemps le souvenir.

Toulouse (7-8-9 décembre).

Week-end toulousain début décembre.

Vendredi soir en famille, avec un bon film.

Vendredi soir en famille, avec un bon film.

Samedi balade en ville, au Capitole c'est le marché de Noël.

Samedi balade en ville, au Capitole c’est le marché de Noël.

allée centrale

poupées de chiffons

la façade du Capitole

Square du général de Gaulle, les arbres sont éclairés avec des couleurs changeantes.

Square du général de Gaulle, les arbres sont éclairés avec des couleurs changeantes.

Rue d'Alsace, c'est un nappage lumineux.

Rue d’Alsace, c’est un nappage lumineux.

Dimanche repas de fête sur la belle nappe portugaise.

Dimanche repas de fête sur la belle nappe portugaise.

repas du dimanche

Suivi d'une petite promenade au jardin tout proche, où les arbres ont encore leurs couleurs d'automne.

Suivi d’une petite promenade au jardin tout proche, où les arbres ont encore leurs couleurs d’automne.

Je ne connais pas ces arbustes qui font de bien jolies baies violettes.

Je ne connais pas ces arbustes qui font de bien jolies baies violettes.

Il y a un passage pour traverser le bassin. Attention, mamy !

Il y a un passage pour traverser le bassin. Attention, mamy !

Les barthes de l’Adour (4 décembre 2012).

Les barthes de l’Adour sont les prairies humides du lit majeur de l’Adour, inondables en fonction des précipitations et de l’afflux d’eau du fleuve en provenance à la fois du bassin versant et de l’Océan, suivant les marées ; la présence de l’eau est régulée par des portes à flots qui peuvent empêcher l’eau salée de remonter dans les prairies, la technique ayant été importée de Hollande au XVIIème siècle. Ces zones humides sont une aubaine pour les oiseaux aquatiques, et ces dernières années les cigognes y sont devenues très nombreuses. Ici, un petit tour du côté de Saint Étienne d’Orthe, non loin de Peyrehorade, dans le département des Landes.

Une porte à flots, ouverte pour l'évacuation de l'eau douce.

Une porte à flots, ouverte pour l’évacuation de l’eau douce.

Au-delà de la porte, l'eau s'écoule vers l'Adour, une aigrette surveille le courant.

Au-delà de la porte, l’eau s’écoule vers l’Adour, une aigrette surveille le courant.

Sur la digue, deux chênes participent au maintien de la terre.

Sur la digue, deux chênes participent au maintien de la terre.

Les prairies protégées par la digue, on aperçoit quelques oiseaux au loin.

Les prairies protégées par la digue, on aperçoit quelques oiseaux au loin.

Un rayon de soleil entre deux averses.

Un rayon de soleil entre deux averses.

Le va-et-vient quotidien de l'eau crée des chenaux et des îlots sur le bord du lit du fleuve.

Le va-et-vient quotidien de l’eau crée des chenaux et des îlots sur le bord du lit du fleuve.

Ici un platane têtard énorme, il doit avoir un âge canonique.

Ici un platane têtard énorme, il doit avoir un âge canonique.

Par ici, la barque peut rester le dernier moyen de locomotion possible.

Dans le coin, la barque peut rester le dernier moyen de locomotion possible.

Contre-jour sur l'Adour près de la maison des amis.

Contre-jour sur l’Adour près de la maison des amis.

Ce mélange de terre et d'eau est vraiment magnifique, mais les inondations y constituent une menace permanente.

Ce mélange de terre et d’eau est vraiment magnifique, mais les inondations y constituent une menace permanente.