Aunac et fin de séjour.

Avant-dernier jour avant le départ, un petit passage côté cave, un oeil qui tombe sur les bouteilles d’anis especial pour Patxaran, et nous voilà bravant le mauvais temps pour partir à la recherche de quelques éventuelles prunelles épargnées par les oiseaux et les intempéries. Premier essai le long de la route de Mède, où manifestement c’était terminé depuis longtemps, puis deuxième tentative (tout aussi infructueuse) à Aunac, où je me souvenais en avoir vu le long du chemin.

Pas de photos des trois sangliers qui ont traversé la route à la queue leu leu juste devant nous, mais quelques images d’Aunac tout de même, et du départ du lundi matin.

« Reliefs accrochés » autour de Seix, comme ils disent à la météo.

Vers Aunac, ce n’est pas bien différent.

Une belle grange et toujours les nuages.

On sort bien couverts, par ce temps.

Aunac s’organise autour de cette petite place bien tondue. Nous sommes les seuls à traîner nos guêtres dehors.

Le lendemain matin, le temps s’annonce plus clément. Le soleil joue avec les nuages.

Vers Fonta, il fait carrément beau.

La voiture n’apprécie ni le froid ni l’humidité, elle consent à démarrer mais se venge en fumant copieusement.

Avant de partir il faut faire le plein d’eau de la source. Nombreux arrêts en perspective, …

Et voilà la ligne de départ, Bérenger en pôle position, la Volvo encore au stand. Bon retour au pays du mistral !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s