Le vallon d’Insola

Jean-Marie est arrivé hier. Direct de Nantes en avion, c’est nouveau !

Pas question de passer une journée sans l’aérer un petit peu. Météo France prévoyait brume le matin, éclaircies l’après midi. Voilà ce que çà a donné :

Bon, 12h15, c’est encore le matin.

Gorilles dans la brume…

Vous remarquerez que celui de gauche a investi dans de nouvelles chaussures, après les 40 ans de bons et loyaux services des précédentes.

Une osmonde magnifique, çà aime les pays humides…

Nous croisons des cousins qui nous saluent, dommage qu’il n’y ait pas le son !

Nous passons à flanc, le temps est toujours le même, on voit tout juste le fond du vallon.

Puis on redescend dans la forêt.

On visite les arbres creux.

Et on longe le ruisseau jusqu’à la venta où un bon repas …..

ah ben non, c’est ouvert tous les jours en été, mais là c’est bel et bien fermé, de même que Zahar un peu plus loin (fermé le jeudi), il ne nous reste plus qu’à rejoindre la voiture le ventre creux (tiens, j’ai déjà écrit çà, il me semble), avant de monter jusqu’au col d’Ibardin, toujours dans le brouillard, profiter d’une cana bien fraîche et d’un « plato combinado ».

Publicités

Une réflexion sur “Le vallon d’Insola

  1. yahoooooo, ca blog dur! chouette! Oui, il semble que ça devienne une habitude de rentrer de ballade le ventre creux… Osmonde ça va faire un joli nom de parfum, tiens! Bon ouikende!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s